Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Réserve écologique de Ristigouche

La réserve écologique de Ristigouche est située dans la partie sud-ouest de la péninsule gaspésienne, à 5 kilomètres au sud-est du village de Saint-André-de-Ristigouche (municipalité régionale de comté d'Avignon). Elle couvre une superficie de 473,37 hectares.

Le site assure la protection d'écosystèmes représentatifs de la région écologique de la Baie des Chaleurs, laquelle appartient au domaine de l'érablière à bouleau jaune et de la sapinière à bouleau jaune.

Le relief de la réserve écologique est constitué de deux plateaux entrecoupés par deux vallées. Les plateaux atteignent une altitude de 275 mètres, tandis que les vallées, où coulent les ruisseaux Fraser et Flatland, sont respectivement à 125 et 80 mètres au-dessus du niveau de la mer. Le substrat rocheux appartient à la série de Matapédia de la formation appalachienne. Ardoises, quartzites, schistes et calcaires le constituent. Ces roches sont principalement recouvertes d'un till mince.

La réserve écologique de Ristigouche.

Un échantillon d’érablière à bouleau jaune
de la Baie-des-Chaleurs :
la réserve écologique de Ristigouche.

Quant à la végétation, on reconnaît l'érablière sucrière à bouleau jaune et la sapinière baumière à thuya occidental sur le plateau, la sapinière à bouleau jaune au bas versant du plateau, la cédrière à sapin, l'aulnaie et un groupement à cornouiller stolonifère au fond des vallées.

Parmi les espèces floristiques représentant l'érablière à bouleau jaune du plateau, un seul individu de hêtre à grandes feuilles a été recensé; l'espèce a atteint ici la limite nord de son aire de distribution.

Du côté de la faune, les castors sont présents et abondants; leurs barrages causent des inondations qui ont entraîné la mort de quelques arbres.

Début du document


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017