Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Réserve écologique de la Rivière-du-Moulin

Toute première du réseau, la réserve écologique de la Rivière-du-Moulin a été constituée en 1975. Située sur la rive sud du Saint-Laurent, à quelque 65 kilomètres à l'ouest de la ville de Québec, elle couvre une superficie de 10,66 hectares, à l'intérieur des limites de la municipalité de Lotbinière.

La réserve écologique de la Rivière-du-Moulin

La toute première du réseau :
la réserve écologique de la Rivière-du-Moulin

Cette réserve écologique assure la protection d'une prucheraie à pin blanc, forêt ancienne et mature. Ce groupement est exceptionnel par sa rareté au Québec.

Le site de la réserve écologique occupe une terrasse d'à peine 20 mètres d'altitude, mise en place dans cette zone des basses-terres du Saint-Laurent lors du retrait des glaces, il y a quelque 12 000 ans. Les dépôts, généralement minces, sont principalement argileux et reposent sur des shales.

La réserve écologique représente un milieu essentiellement terrestre qui supporte, sur près de la moitié de la superficie du site, une prucheraie à pin blanc. Ce groupement végétal est dominé par la pruche; le pin blanc s'y associe, de même que le bouleau jaune, parfois même avec une égale importance. Jadis fréquente dans la région des basses-terres du Saint-Laurent, cette association végétale a considérablement régressé par suite de l'exploitation forestière et agricole au point que cette forêt protégée constitue le seul échantillon connu d'une telle qualité.

À la faveur de sols tantôt à texture plus légère -- et donc mieux drainés -- ou tantôt plus lourde, la fraction restante de la réserve écologique est colonisée par la pinède blanche à chêne rouge d'une part, ou par des groupements de faible étendue tels que l'ormaie à frêne noir ou des broussailles de sumac vinaigrier.

La réserve écologique de la Rivière-du-Moulin permet enfin, en plus de conserver intégralement la prucheraie et la pinède blanche à chêne rouge, de suivre le dynamisme des groupements végétaux parvenus à divers stades évolutifs.

Début du document


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017