Navigation par thématique
Menu de la section air

Faits saillants

Mars 2017 : un début de printemps froid, la nouvelle normale ?

De manière générale, mars 2017 a été « froid » au Québec, avec des températures à 1 °C, en moyenne, sous la normale de la période 1981-2010. Il s’agit seulement de la deuxième anomalie négative des onze derniers mois, pourtant mars 2017 était aussi le quatrième mois de mars consécutif à présenter des températures sous les normales, après mars 2016, 2015 et 2014. Ces débuts de printemps froids constitueront-ils la nouvelle normale?

Quatre ans, c’est encore jeune en climatologie – il en faut trente pour établir une norme –, mais c’est tout de même suffisamment long pour qu’on souhaite y prêter attention à nouveau le printemps prochain. Autrement, une hausse graduelle printanière du mercure, de 10 °C en moyenne, au Québec, s’est aussi fait sentir en mars, accompagnée de fréquents redoux. On retiendra notamment, en plein cœur de la relâche pour plusieurs, des températures à 13,6 °C au-dessus des normales, en moyenne, au Québec, le 8 mars.

Malgré la tempête de l’année, survenue les 14 et 15 mars, et un quatrième mois consécutif de neige abondante (45 cm, 119 %), le cumul de neige annuel (233 cm, 125 %) n’a finalement pu soutenir le rythme de l’hiver record de 2008 (270 cm, 148 %), en moyenne, dans le sud de la province. C’est dire combien il avait neigé en 2008! La pluie plus rare qu’à l’habitude (13 mm, 77 %) sur cette portion du territoire et le déficit de nouveau observé dans le nord de la province ont cependant tiré le total des précipitations sous les normales (38 mm, 77 %), en moyenne, au Québec, en mars.

Chronologie des événements

Le 1er mars, une bordée de neige dépassant les 20 cm du Témiscamingue à la Gaspésie, dont un maximum de 35 cm sur Normandin et dans la réserve faunique Ashuapmushuan, au Saguenay—Lac-Saint-Jean, tombe au Québec. Plus au sud, la pluie se mélange à la neige et la remplace graduellement, dépassant notamment les 25 mm dans la Capitale-Nationale. La chaleur est d’ailleurs notable dans l’extrême sud, où il s’agit du 1er mars le plus chaud aux stations centenaires de Lac-Mégantic (11 °C le jour) et Farnham (16,4 °C le jour).

Du 2 au 5 mars, les températures tombent à 5,7 °C sous la normale, en moyenne, au Québec, alors que se termine la semaine de relâche scolaire dans la plupart des régions. Le 4 mars est la journée la plus froide de ce mois, avec -24,2 °C, en moyenne, au Québec, soit 7,4 °C sous les normales.

Du 6 au 9 mars, le mercure est à 8 °C au-dessus des normales, en moyenne, au Québec, alors que débute la semaine de relâche des écoles de Québec, de Montréal, de Laval, de Lanaudière, de la Chaudière-Appalaches et du Bas-Saint-Laurent. Le 8 mars est la journée la plus chaude de ce mois, à -2,2 °C, en moyenne, au Québec, soit 13,6 °C au-dessus des normales. La fin de journée du 7 mars offre cependant une douche froide de 15 à 25 mm de pluie à plusieurs endroits, de l’Outaouais au Saguenay—Lac-Saint-Jean.

Du 10 au 18 mars, les températures retombent à 3,2 °C sous les normales, en moyenne, au Québec. Cinquante-cinq records de froid quotidien sont d’ailleurs établis durant cette période. Cela a notamment été la nuit du 11 mars la plus froide à la station centenaire de Tadoussac (-25 °C), sur la Côte-Nord.

Les 14 et 15 mars, la tempête de l’année laisse plus de 50 cm de neige, battant le record d’une localité sur deux, dans l’extrême sud de la province. Le long de la frontière, Lacolle en Montérégie et Sutton en Estrie reçoivent plus d’un mètre de neige, et il en tombe presque autant à Saint-Pierre-de-Broughton (94 cm), dans la Chaudière-Appalaches. Pour plus de détails sur cette importante tempête, consultez notre analyse complète.

Du 22 au 27 mars, une nouvelle période froide sévit au Québec, à 4,3 °C sous les normales, en moyenne.

Du 26 au 28 mars, de nouvelles quantités de neige, variant de 15 à 25 cm, viennent blanchir le sol de plusieurs localités du sud du Québec. Certaines régions, comme l’Abitibi-Témiscamingue et la Beauce, ont plutôt droit à des averses de pluie, qui atteignent de 15 à 20 mm à plusieurs endroits.

Le 31 mars, la fonte recommence en Montérégie, où tombent 15 mm de pluie, alors qu’il s’ajoute de 10 à 20 cm de neige supplémentaires sur l’Estrie voisine.

Bulletin de neige de décembre 2016 à mars 2017

Les chutes de neige abondantes (233 cm, 125 %) reçues dans le sud de la province depuis décembre ont tiré vers le haut le total moyen québécois (167 cm, 109 %), malgré le déficit généralement observé dans le nord de la province. Saint-Jean-de-Cherbourg (593 cm, 192 %), au pied des monts Chic-Chocs, Petit-Saguenay (474 cm, 188 %), dans le fjord du Saguenay, et Rivière-au-Tonnerre (396 cm, 190 %), porte d'entrée de la Minganie, ont notamment reçu des quantités de neige exceptionnelles. Le total des précipitations, y compris la pluie, a aussi été supérieur à la normale (271 mm, 118 %), en moyenne, dans le sud de la province, mais normal (183 mm, 100 %), en moyenne, au Québec.

La neige recouvrait de nouveau l’ensemble du Québec à la fin du mois. Le sol de la Montérégie et de l’Estrie, généralement découvert en début de mois, a été recouvert par plus du double de la quantité de neige normale en deux jours, lors de la tempête de l’année. Le couvert de neige était plus épais (63 cm, 123 %) que la normale et plus épais qu’à la fin-février, en moyenne, sur le sol québécois. Avec un couvert encore plus épais (75 cm, 136 %) et chargé d’eau (259 mm, 130 %), mais aussi dense (27 %) que la normale, en moyenne, dans le sud du Québec, les conditions météorologiques durant la période de fonte seront à surveiller pour la crue printanière, en avril.

Température maximale (°C)
Température moyenne (°C)
Température minimale (°C)
Pluie totale (mm)
Neige totale (cm)
Neige au sol (cm) Valeurs observées
Température maximale (°C) - Anomalie
Température moyenne (°C) - Anomalie
Température minimale (°C) - Anomalie
Pluie (%) Pourcentage de la normale
Neige (%) Pourcentage de la normale
Neige au sol (%) Pourcentage de la normale
TTempérature maximale (°C) - Classification
Température moyenne (°C) - Classification
Température minimale (°C) - Classification
Sommaire mensuel géostatistique pour le Québec
Température (°C) Moyenne ± écart-type Anomalie ± écart-type
(réf. 1981-2010)
Classification
Maximale -7,4 ± 4,2 -1,2 ± 1,7 Froid
Moyenne -13,4 ± 4,1 -1,0 ± 1,7 Froid
Minimale -19,4 ± 4,5 -0,8 ± 1,9 Normal

Mois précédent