Juin 2018 : les faibles pluies laissent certaines régions en état de sécheresse
Navigation par thématique
Menu de la section air

Faits saillants

Juin 2018 : les faibles pluies laissent certaines régions en état de sécheresse

L’extrême sud et l’est de la province se trouvaient, par endroits, dans un état de sécheresse anormale après un mois de juin (71 mm, 74 % de la normale) et un printemps (95 mm, 71 %) peu pluvieux au sud. Si les faibles pluies printanières ont sauvé le sud de la province d’une crue printanière difficile, le Bas-Saint-Laurent espère maintenant ne pas revivre la sécheresse grave qui l’a affecté à l’été 2017. Par ailleurs, les feux de forêts étaient nombreux à l’échelle du Québec, après un mois sec (52 mm, 73 %).

Juin a été froid au sud du Québec (13,1 °C, anomalie de -1,0 °C) et à l’échelle de la province (8,6 °C, anomalie de -1,9 °C), un cinquième mois sur six en 2018 et un troisième consécutif sous la normale de la période 1981-2010. Les températures sont demeurées constamment sous les normales du 2 au 15, et sept jours seulement ont été plus chauds que la normale. Tout l’inverse de juin 2017 dont les températures, estivales avant l’heure, avaient laissé place au froid après le solstice d’été.

À la suite du solstice d’été de 2018, le mercure s’est plutôt maintenu à la normale en moyenne au sud, les quatre dernières journées offrant une chaleur bienvenue. Quelques orages ont ponctué ce mois et la grêle a frappé la région de Chaudière-Appalaches le 25.

Chronologie des événements

Le 1er juin, la pluie dépasse les 25 mm par endroits sur la Côte-Nord et en Gaspésie et les 10 mm localement dans plusieurs régions du sud de la province, alors que le tonnerre se fait entendre depuis l’Outaouais.

Le 3 juin, la pluie qui tombe sur le sud-ouest de la province s’étend le lendemain et le surlendemain jusqu’au Lac-Saint-Jean et la Capitale-Nationale. L’Outaouais en reçoit la majeure partie avec plus de 70 mm au total près de Gatineau.

Le 13 juin, des orages éclatent de l’Abitibi-Témiscamingue au Bas-Saint-Laurent. La pluie dépasse les 30 mm localement entre ces régions et plus au sud.

Les 17 et 18 juin, le tonnerre gronde de nouveau et la pluie généralisée s’accumule sur l’ensemble du sud de la province, à une hauteur de 19 mm en moyenne et jusqu’à 40 mm localement.

Le 25 juin, des orages accompagnés de grêle et de plus de 20 mm de pluie affectent notamment la Chaudière-Appalaches.

Du 27 au 30 juin, alors que le mercure s’installe finalement au-dessus des normales pour quelques journées d’affilée, des orages ponctuels amènent quelque 10 mm de pluie un peu partout au sud de la province.

2018 : moins de chaleur et de précipitations au Québec

Entre mars et juin, le sud du Québec (164 mm, -74 mm, 69 %) a été privé de près d’un tiers du total de pluie normalement reçu à cette période de l’année, un écart équivalant à un mois de mai complet sans pluie. L’écart rétrécit lorsqu’on considère le total de précipitations (234 mm, -40 mm, 87 %), y compris la neige, et se maintient si on regarde ce total par rapport à l’ensemble du Québec (194 mm, -31 mm, 85 %).

À l’échelle annuelle, le sud de la province (369 mm, -12 mm, 97 %) a maintenant reçu moins de précipitations que la normale, et le Québec (297 mm, -19 mm, 90 %) encore moins. À l’aube de la saison chaude, la température moyenne de 2018 a également été sous la normale, au sud (-2,9 °C, anomalie de -0,2 °C) et au Québec (-7,4 °C, anomalie de -0,7 °C), après les six premiers mois de l’année.

Température maximale (°C)
Température moyenne (°C)
Température minimale (°C)
Pluie totale (mm)
Température maximale (°C) - Anomalie
Température moyenne (°C) - Anomalie
Température minimale (°C) - Anomalie
Pluie (%) Pourcentage de la normale
TTempérature maximale (°C) - Classification
Température moyenne (°C) - Classification
Température minimale (°C) - Classification
Sommaire mensuel géostatistique pour le Québec
Juin 2018 Moyenne Anomalie
(réf. 1981-2010)
Classification
(réf. 1981-2010)
Température maximale (°C) 14,1 -1,9 Froid
Température moyenne (°C) 8,6 -1,9 Froid
Température minimale (°C) 3,1 -1,8 Froid