Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué

Pas de piégeage du lynx du Canada au Québec cette année

Québec, le 23 novembre 1995 - Le piégeage du lynx du Canada est interdit partout au Québec cette année, sauf dans les territoires conventionnés autochtones du Nord-du-Québec, rappelle le ministère de l'Environnement et de la Faune. Cette interdiction a un caractère temporaire et découle du nouveau plan de gestion des populations de lynx du Canada au Québec mis en oeuvre par le Ministère à compter de cette année. Le plan vise la conservation de l'espèce et sa mise en valeur rationnelle.

La nouvelle stratégie d'exploitation du lynx est basée sur un suivi des fluctuations des populations de lièvres, sa principale nourriture. Les recherches démontrent, en effet, un lien étroit entre les cycles de populations chez le lièvre et chez le lynx du Canada. On observe ainsi un cycle d'environ neuf ans qui se répartit en deux phases : le déclin et la reprise. Pendant le déclin et le début de la reprise, sur une période de quatre ans, le piégeage du lynx du Canada sera dorénavant totalement interdit. Pendant les années de relative abondance ou d'abondance, une saison de piégeage normale sera rétablie. Actuellement, les populations de lièvres et de lynx sont à leur plus bas niveau. Selon les prévisions, ces populations devraient se rétablir à un niveau normal de relative abondance d'ici trois ou quatre ans.

Le plan de gestion du lynx du Canada au Québec a fait l'objet, en 1994, d'une consultation auprès de la Fédération des trappeurs gestionnaires du Québec et de communautés autochtones.

- 30 -

Source :
Francine Lemay
Direction des communications et du marketing
Tél. : (418) 644-6536

Pour information :
René Lafond
Service de la faune terrestre
Tél. : (418) 644-8064

Retour aux communiqués récents


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017