Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué

Gestion durable et responsable des matières résiduelles

Le gouvernement du Québec annonce des audiences génériques sur les résidus et présente ses propositions

Québec, le 4 décembre 1995 - Le ministre de l'Environnement et de la Faune, M. Jacques Brassard, a annoncé, aujourd'hui, que le Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE) tiendra au cours des prochains mois, dans toutes les régions du Québec, une importante consultation sur la gestion des déchets. Monsieur Brassard a également rendu public un document de réflexion dans lequel sont notamment présentées dix-huit propositions gouvernementales afin d'enrichir les discussions lors des audiences publiques.

Outre ces propositions qui, aux dires du ministre, constituent des pistes, des avenues de solution, le document contient un portrait révélateur de la situation en matière de gestion des résidus au Québec. D'ailleurs, cet état de situation amène M. Brassard à conclure <<qu'il faut regrouper les forces qui oeuvrent dans le domaine de la gestion des résidus; resserrer les moyens actuels de mise en valeur et en proposer de nouveaux, plus efficaces; favoriser une meilleure prise en charge des responsabilités qui reviennent à chacun; donner aux régions de réels pouvoirs décisionnels pour gérer les résidus de leur territoire et accroître la participation de la population à cette gestion.>>

De plus, le document présente certains principes et objectifs qui devraient guider les interventions futures dans le domaine de la gestion des matières résiduelles au Québec. C'est le cas notamment du concept de développement durable, qui propose des modes de production et de consommation viables à long terme pour l'environnement, et des principes de la gestion démocratique, de la responsabilité totale et partagée, du partenariat et bien sûr, de la régionalisation.

Par ailleurs, pour le gouvernement du Québec, l'objectif, visé pour l'an 2000, de réduire de 50 pour cent les résidus envoyés à l'élimination est plus pertinent que jamais. À cet égard, le document de consultation renferme même des objectifs à court terme qui visent à réduire sensiblement les quantités de certaines catégories de résidus.

D'ailleurs, un premier exemple concret de réduction à la source vous est offert par le Ministère. En effet, le document est disponible pour consultation sur Internet à l'adresse suivante :

Enfin, le ministre de l'Environnement et de la Faune a rappelé que les propositions sont soumises à la population pour enrichir la discussion. En invitant les personnes et les organismes intéressés à faire valoir leur point de vue et à bonifier les propositions gouvernementales, monsieur Brassard a souligné l'importance de cette démarche démocratique pour établir les bases d'une gestion durable et responsable des matières résiduelles au Québec.

-30-

Source :
Louise B. Accolas
Attachée de presse
Cabinet du ministre
Tél. : (418) 643-8259

Retour aux communiqués récents


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017