Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqués de presse

Le ministre Brassard annonce la création de deux autres réserves écologiques

Québec, le 11 janvier 1996 - Le ministre de l'Environnement et de la Faune, M. Jacques Brassard, a annoncé aujourd'hui la création de deux nouvelles réserves écologiques.

Il s'agit des réserves écologiques de Pointe-Platon et du Boisé-des-Muir, situées respectivement dans les régions de Lotbinière, près de Québec, et de la Montérégie.

Premier milieu riverain du fleuve Saint-Laurent à recevoir une protection intégrale, la réserve écologique de Pointe-Platon, qui couvre 62 hectares, se trouve à 60 kilomètres de Québec, sur la rive sud du fleuve, dans les limites de la municipalité de Sainte-Croix. Elle fait partie d'une ancienne seigneurie devenue propriété gouvernementale en 1964, le Domaine Joly de Lotbinière, site patrimonial accessible au public. Le territoire constitué en réserve écologique se situe à la limite est du site et à l'extérieur du secteur fréquenté par le public.

La réserve écologique de Pointe-Platon vise la conservation de communautés naturelles représentatives des milieux humides du fleuve Saint-Laurent, région de Québec. Dans la zone de balancement des marées, un vaste marais à scirpe américain constitue environ 75 % de la superficie totale. À l'arrière du marais, deux terrasses séparées par un talus abrupt occupent la superficie restante.

Le couvert végétal dominant est la forêt, quoique quelques arbustaies ou herbaçaies soient présentes dans les dépressions les plus humides. Quant à la faune, on note la présence du cerf de Virginie et de l'orignal. À l'automne et au printemps, une forte concentration de sauvagine fréquente les mares du marais. Divers types d'oiseaux de rivage ainsi que des hérons peuvent également être observés.

En Montérégie, dans la MRC du Haut-Saint-Laurent, la réserve écologique du Boisé-des-Muir fait partie de la municipalité du canton de Hinchinbrooke, comté de Beauharnois-Huntingdon. Plus précisément, elle se trouve à 5 kilomètres de la ville du Huntingdon, le long du chemin Boyd-Settlement.

Ce boisé de ferme de 12 hectares ayant appartenu à la famille Muir, depuis la colonisation de la région dans les années 1820 jusqu'au début des années 1990, a été acquis en 1994 par le ministère de l'Environnement et de la Faune en vue d'y constituer une réserve écologique.

La famille Muir n'a pour ainsi dire jamais exploité cette forêt dont les plus vieux arbres ont environ 300 ans. Surtout composée d'érable à sucre, de hêtre et de pruche, la réserve écologique du Boisé-des-Muirs n'a subi que de faibles perturbations dues aux activités d'exploitation, ce qui constitue un fait exceptionnel dans une région aussi peuplée que la vallée du Saint-Laurent. Cette forêt représente probablement l'unique forêt feuillue de l'ère précoloniale au Québec, et sa protection permettra de mieux suivre et comprendre les successions végétales à long terme dans un milieu évoluant à l'état naturel.

« Avec la création de ces deux nouvelles réserves écologiques, l'accroissement du réseau québécois se poursuit de façon active », s'est réjoui le ministre Brassard. Il a aussi rappelé que le ministère de l'Environnement et de la Faune compte créer d'ici cinq ans vingt autres réserves afin de mieux assurer, encore, la préservation d'échantillons représentatifs ou remarquables du patrimoine écologique québécois.

-30-

Source :
Louise Barrette
Direction des communications et du marketing
(418) 643-8773

Pour information :
Louise B. Accolas
Attachée de presse du ministre
de l'Environnement et de la Faune
(418) 643-8259

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017