Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqués de presse

TARIFICATION DANS LES PARCS QUÉBÉCOIS

DAVID CLICHE MET SUR PIED UN COMITÉ-CONSEIL SUR LES MODALITÉS D'APPLICATION

Québec, le 16 avril 1996 - À la suite des nombreuses représentations sur le projet de tarification d'accès dans les parcs québécois, le ministre de l'Environnement et de la Faune, M. David Cliche, a demandé à un comité-conseil de prendre en compte les commentaires émis et de proposer des modalités d'implantation pour l'ensemble du réseau des parcs. Le ministre a tenu à préciser qu'il maintenait le principe de la tarification. « Contrairement à tout ce qui a été dit sur le sujet, il n'a jamais été question d'exempter l'un ou l'autre des parcs. Le principe de la tarification est là pour rester, mais le tout doit se faire de façon ordonnée, équitable et harmonieuse. Les tarifs seront en vigueur au cours de l'année 1997 et l'ensemble des revenus générés par cette tarification seront consacrés aux parcs québécois », a précisé le ministre.

Afin de maintenir la qualité du réseau de parcs et d'en assurer le développement, le gouvernement du Québec doit recourir à de nouvelles sources de financement. Tout en continuant d'assurer son mandat de conservation et de mise en valeur du patrimoine naturel, le MEF doit rechercher une plus grande participation financière de la part des usagers et des délégataires qui sont les premiers à bénéficier des attraits de ce réseau.

Le comité-conseil sera formé de M. Michel Archambault, titulaire de la Chaire de Tourisme à l'UQAM et président du Cercle de Tourisme du Québec, de M. Bernard Beaudin, président ex-officio de la Fédération québécoise pour le saumon atlantique, et de M. Denis De Belleval, président de Recypneu inc., ancien ministre des Transports et directeur général de la ville de Québec. Ce comité-conseil aura aussi pour mandat d'analyser si le taux proposé est approprié et d'explorer diverses hypothèses qui permettraient d'améliorer le pourcentage d'autofinancement du réseau tout en respectant les objectifs poursuivis par la Loi sur les parcs. Le rapport du comité est prévu pour le mois de juillet 1996.

- 30 -

Source et information:
France Amyot
Attachée de presse
du Cabinet du ministre
Tél.: (418) 643-8259

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017