Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqués de presse

EN RÉPONSE À LA CONVENTION INTERNATIONALE

David Cliche rend public la Stratégie québécoise et le plan d'action sur la diversité biologique

Québec, le 2 mai 1996 - Au nom de tous les ministres québécois associés dans la conservation et l'utilisation durable des ressources, de l'environnement et du territoire, le ministre de l'Environnement et de la Faune, M. David Cliche, a rendu publics, aujourd'hui, la Stratégie québécoise et le plan d'action sur la diversité biologique. Le Québec s'inscrit ainsi parmi les premiers gouvernements à se doter d'une telle stratégie après avoir adhéré à la Convention internationale adoptée lors du Sommet de la Terre de Rio en 1992.

« Tous reconnaissent que la diversité biologique est l'assise même de notre milieu de vie planétaire et québécois. Nous puisons abondamment dans ce capital-nature dont l'utilisation directe ou indirecte représente annuellement, au Québec, une valeur économique dépassant les quinze milliards de dollars. À l'avenir, il faut s'attendre à ce que la biodiversité exerce un rôle déterminant dans le maintien de notre économie et de notre environnement », a souligné le ministre Cliche.

La Stratégie québécoise aborde 30 objectifs et identifie près de 200 mesures à mettre en oeuvre autour des grands axes de la Convention qui sont la conservation de la diversité biologique, l'utilisation durable de ses éléments et le partage juste et équitable des avantages découlant de l'exploitation des ressources génétiques. Parmi les objectifs poursuivis, le Québec entend notamment:

  • Aborder la conservation de la biodiversité par celle des écosystèmes et gérer davantage sous cet angle les ressources fauniques, agricoles et forestières;
  • Tenir compte de la diversité biologique dans les actions de développement économique et assurer une utilisation durable des ressources dans les secteurs industriel, minier, énergétique, agricole et en milieu nordique;
  • Renforcer le réseau des milieux naturels protégés;
  • Conserver les éléments vulnérables ou menacés de la flore et de la faune sauvages;
  • Promouvoir les biotechnologies;
  • Préserver et mettre en valeur la diversité biologique en milieu urbain et périurbain;
  • Poursuivre les efforts d'assainissement et de restauration;
  • Sensibiliser la population à la conservation et à l'utilisation durable des éléments constitutifs de la diversité biologique et favoriser son implication.

Le gouvernement du Québec a voulu être très concret en adoptant également, en même temps que la Stratégie, un plan d'action échelonné sur quatre ans. Ce plan d'action, le premier à l'échelle canadienne, comprend près de 500 interventions qui constituent autant d'engagements bien précis envers la diversité biologique québécoise.

Pour en assurer le suivi, le gouvernement a confié au Comité interministériel sur le développement durable sous la responsabilité du ministère de l'Environnement et de la Faune, la production de bilans annuels détaillés et leur diffusion.

« Notre société est donc grandement interpellée par la Stratégie sur la diversité biologique puisque le Québec est fortement dépendant de sa biodiversité. Pour réussir, nous devons tous ensemble assumer cette responsabilité. La sauvegarde de notre environnement naturel, le maintien de notre qualité de vie de même que celle des générations futures requièrent cet engagement collectif » a rappelé le ministre Cliche.

- 30 -

Source:
Louise Barrette
Direction des communications
et du marketing
Tél.: (418) 643-8773

Pour information:
France Amyot
Attachée de presse du ministre
de l'Environnement et de la Faune
Tél.: (418) 643-8259

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017