Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqués

AU MARAIS LÉON-PROVANCHER, PRÈS DE QUÉBEC, UNE ENTENTE PERMET DE PROTÉGER 119 HECTARES D'HABITAT FAUNIQUE AU BÉNÉFICE DE LA SAUVAGINE ET DE LA POPULATION

Neuville, le 20 juin 1996 - Dans le cadre du Plan nord-américain de gestion de la sauvagine (PNAGS), une entente entre la Fondation de la faune du Québec, agissant au nom des partenaires du PNAGS-Québec, et la Société Provancher d'histoire naturelle du Canada assurera la protection, l'aménagement et la mise en valeur du site du marais Léon-Provancher, un territoire de 119 hectares situé dans la limite des municipalités de Saint-Augustin-de-Desmaures et de Pointe-aux-Trembles, à environ 20 km à l'ouest de Québec, en bordure du fleuve Saint-Laurent.

Cette entente est le fruit d'un travail de partenariat impliquant les membres du Comité directeur du PNAGS au Québec, soit : la Fondation de la faune du Québec, Canards Illimités Canada, Habitat Faunique Canada, le Service canadien de la faune d'Environnement Canada et le ministère de l'Environnement et de la Faune du Québec. D'autres collaborateurs telles l'Office de planification et de développement du Québec et la compagnie Lauralco ont également apporté leur contribution.

C'est en présence de plusieurs invités, dont le ministre de l'Environnement et de la Faune et du représentant du ministre de l'Environnement du Canada, que les membres du comité directeur du PNAGS-Québec et le président de la Société Provancher d'histoire naturelle du Canada, M. J.C. Raymond Rioux, ont présenté aujourd'hui le contenu de cette entente qui vient notamment pallier à une diminution, de l'ordre de 70 % depuis une trentaine d'années, du nombre d'habitats humides le long du Saint-Laurent.

Rappelons que ce territoire a été acquis, en 1988, par la Fondation de la faune du Québec. Des travaux d'aménagement impliquant la construction d'une digue et la mise en place d'une structure de contrôle du niveau d'eau en vue de former un marais permanent de 18 hectares utilisable principalement par la sauvagine ont été réalisés en 1994, dans le cadre du PNAGS-Québec. De plus, trois postes d'observation avec abris ont été installés sur la digue afin de permettre au public d'observer la faune du marais Léon-Provancher.

En plus de créer certains habitats pour des espèces telles que le râle, le grèbe ainsi que les amphibiens, ce projet améliorera surtout l'habitat de la sauvagine en facilitant l'appariement des adultes au printemps, l'élevage des couvées en période estivale et l'établissement de haltes de qualité durant les périodes de migration printanière et automnale. Des inventaires aériens ont d'ailleurs permis de relever la présence de six espèces de canards et deux espèces d'oies à proximité du site, et le secteur situé en aval du projet a été désigné comme aire de concentration d'oiseaux aquatiques. Certains mammifères semi-aquatiques dont le rat musqué en bénéficieront également. La transformation de ce secteur en friche, pour en faire un marais, accroîtra à long terme la biodiversité régionale.

Une somme globale de 255 000 $ a été consacrée, à ce jour, par le PNAGS-Québec pour la protection et l'aménagement du marais Léon-Provancher. Celui-ci a été cédé en mars 1996 à la Société Provancher d'histoire naturelle du Canada, qui en assurera désormais la gestion et la mise en valeur.

Dans la poursuite de ses travaux, la Société sera conseillée par un comité de gestion représentatif du milieu et des utilisateurs. Il sera constitué de représentants de l'UPA-Centre de Portneuf, de l'UPA de Fossambault, de la municipalité et des citoyens de Pointe-aux-Trembles, d'une association de chasseurs de sauvagine, d'une association de conservation, de deux représentants de la Société ainsi que d'un représentant désigné par le comité directeur du PNAGS-Québec.

Parmi les activités récréo-éducatives projetées par la Société Provancher d'histoire naturelle du Canada, on trouve la randonnée pédestre, l'observation des oiseaux aquatiques et des passereaux des friches et de la forêt, des ateliers d'animation pour le public et le milieu scolaire. De plus, l'Association des sauvaginiers de la grande région de Québec offrira, dès l'automne 1996, un programme d'initiation à la chasse à la sauvagine pour les jeunes, une première au Québec.

Le marais Léon-Provancher est le premier site au Québec dont la Fondation de la faune du Québec a fait l'acquisition. Son aménagement et sa mise en valeur ont été assurés par les partenaires du Plan nord-américain de gestion de la sauvagine, qui célèbre cette année son 10e anniversaire. Le PNAGS doit se poursuivre au moins jusqu'à l'an 2004.

Cette expérience de partenariat est un gage de réussite dans la poursuite des objectifs de protection, d'aménagement et de mise en valeur des habitats humides au Québec tant pour la conservation du patrimoine faunique que pour le bien-être de l'ensemble de la population québécoise.

- 30 -

SOURCE :
Renée Lebrun
Conseillère en communication PNAGS-Québec
Tél.: (418) 643-7495

POUR INFORMATION :
Richard Chatelain
Président du comité directeur PNAGS-Québec
Tél.: (418) 644-2823

J.C. Raymond Rioux, président
Société Provancher d'histoire naturelle du Canada
Tél.: (418) 843-6416

Retour aux communiqués récents


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017