Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqués de presse

Légère baisse des pesticides vendus au Québec

BILAN DES VENTES DE PESTICIDES AU QUÉBEC, 1992-1994

Québec, le 27 juin 1996 - Le ministère de l'Environnement et de la Faune (MEF) publie un nouveau bilan des ventes de pesticides au Québec qui couvre la période de 1992 à 1994. Les données du dernier bilan, soit celles de 1992, ont été reprises afin de suivre l'évolution des ventes de pesticides sur une base triennale. Ainsi, en comparaison de 1992, les ventes de pesticides en 1993 et 1994 indiquent un légère diminution, soit respectivement de 5,8 % et de 14,9 %. Cependant, compte tenu des nombreux facteurs conjoncturels pouvant avoir un impact sur les ventes (température, nouveaux produits, cycles économiques, etc.), quelques années supplémentaires de suivi seront nécessaires pour confirmer cette tendance tout de même encourageante.

Le bilan 1992-1994 présente les données de ventes de pesticides selon le type d'utilisation, le groupe chimique et le secteur d'utilisation. La compilation des données provient des états de transactions fournis par plus de 138 grossistes détenteurs de permis de vente en gros en vertu de la Loi sur les pesticides.

Pour 1994, les herbicides demeurent les produits les plus vendus avec 54,6 % des ventes totales. Viennent ensuite les insecticides et les fongicides avec des parts presque équivalentes de 13,8 % et de 14,8 %.

Selon le secteur d'utilisation, le secteur agricole demeure l'utilisateur principal avec 81,2 % des ventes totales. Viennent ensuite les secteurs domestique (9,0 %), forestier (3,3 %), industriel (3,2 %), de l'aménagement paysager (2,4 %) et de l'extermination (0,4 %).

En agriculture, les herbicides représentent 61,2 % des ventes de pesticides. Les fongicides suivent avec 17,4 %, puis les insecticides et les huiles minérales avec respectivement 9,9 % et 5,9 %. On constate une diminution de 12,9 % des ventes de pesticides en agriculture entre 1992 et 1994. Cette diminution varie beaucoup d'un type d'utilisation à l'autre (insecticides : - 46,7 %; herbicides : - 13,0 %; fongicides : - 5,9 %). La pression moyenne d'utilisation (kg i.a./hectare de terre cultivée) suit la même tendance avec une baisse de 12 %.

Les pesticides domestiques utilisés directement par les consommateurs représentent 9,0 % des ventes, dont 81,1 % sont des insecticides. De façon générale, et en considérant les ventes d'engrais combinés, c'est-à-dire ceux contenant des pesticides, les ventes de pesticides ont diminué de 20,6 % entre 1992 et 1994 dans le secteur domestique. Cette baisse est en grande partie attribuable à un usage moins fréquent de produits de préservation du bois.

D'après l'OCDE, le Canada se situe parmi les plus faibles utilisateurs de pesticides par hectare de terre cultivée au monde. Et, selon les données fédérales les plus récentes, seulement 7 % des pesticides vendus à l'échelle canadienne le sont au Québec. Bien que le Québec soit un modeste utilisateur de pesticides à l'échelle internationale, les résultats de suivi de la qualité des cours d'eau et des eaux souterraines démontrent la nécessité de réduire davantage l'utilisation de ces produits, notamment en agriculture.

Les données du bilan annuel des ventes de pesticides permettent au MEF de mieux cibler ses interventions en termes de protection de l'environnement et de la santé publique, et constituent une importante source d'information pour les ministères et organismes désirant rationaliser l'usage des pesticides dans leur secteur d'activité. La Stratégie phytosanitaire du ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, et la Stratégie de protection des forêts du ministère des Ressources naturelles, en sont de bons exemples.

Une copie du bilan est disponible au Centre d'accueil et de renseignements du MEF, aux numéros de téléphone : (418) 521-3830 (région immédiate de Québec) ou 1 800 561-1616 (ailleurs au Québec). Il peut également être commandé en utilisant l'adresse électronique : info@mef.gouv.qc.ca

- 30 -

Source :
Rachel Beaulieu
Direction des communications et du marketing
Ministère de l'Environnement et de la Faune
(418) 644-3262
Adresse électronique: dcm@mef.gouv.qc.ca

Pour information :
Marcel Gaucher
Direction des politiques des secteurs agricole et naturel
Ministère de l'Environnement et de la Faune
(418) 644-3399
Adresse électronique: gauma@megatoon.com

Internet: http://www.mef.gouv.qc.ca

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017