Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqués de presse

LE MINISTÈRE DES TRANSPORTS ET LE MINISTÈRE DE L'ENVIRONNEMENT ET DE LA FAUNE S'ASSOCIENT DANS UN PROJET­PILOTE D'IMPLANTATION ET D'UTILISATION DE STATIONS MÉTÉOROUTIÈRES

Québec, le 19 septembre 1996 - À compter du début d'octobre, un projet­pilote sur l'utilisation de stations automatiques équipées de senseurs météorologiques et de sondes de chaussée sera réalisé à l'intérieur des opérations hivernales de Transports Québec afin d'en accroître l'efficience.

Au nombre de quatre, ces stations météoroutières seront réparties dans les régions de Québec et de Chaudière­Appalaches sur les sites suivants:

­ Autoroute de la Capitale (A­40), à Beauport, côté nord (près des ciné­parcs);

­ Autoroute Henri­IV (A­73), à Sainte­Foy, côté ouest (au nord du chemin Sainte­Foy);

­ Autoroute Robert­Cliche (A­73), à Charny, au centre de l'autoroute (près du viaduc des chutes de la rivière Chaudière);

­ Autoroute Jean­Lesage (A­20), à Lévis, côté sud (à l'est du chemin des îles).

Chaque station comprend une tour de support d'environ 10 mètres installée sur une base de béton; une unité d'acquisition des données; des capteurs atmosphériques permettant de mesurer la température de l'air, l'humidité relative, la présence de précipitations, la vitesse et la direction du vent; ainsi que quatre sondes de chaussée.

Grâce au système de traitement des données mis au point par le ministère de l'Environnement et de la Faune (CESPA 95), il sera possible de connaître, toutes les quinze minutes, en temps réel, la température de la surface de la chaussée et d'anticiper les conditions atmosphériques dans le voisinage de la route.

Ce projet­pilote s'échelonnera sur deux ans, et les stations météoroutières seront en service d'octobre à mai.

Il s'agit d'un pas important pour Transports Québec en matière d'opérations hivernales puisque ces informations permettront d'ajuster les opérations d'entretien routier aux conditions véritables du milieu et d'améliorer ainsi la sécurité des usagers sur le réseau routier.

Par ses bénéfices environnementaux escomptés, cette expérience­pilote s'inscrit dans le droit fil des objectifs de développement durable que met de l'avant le ministère de l'Environnement et de la Faune.

­ 30 ­

Source:

Line Paradis
Dir. des communications
Transports Québec
(418) 644­5376

Guy Gagnon
Dir. des communications
Environnement et Faune
(418) 644­3257
Adresse électronique : dcm@mef.gouv.qc.ca

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017