Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqués de presse

RELANCE DE L'AQUARIUM ET DU JARDIN ZOOLOGIQUE DU QUÉBEC : APPEL IMMINENT DE PROPOSITIONS D'AFFAIRES

Québec, le 23 octobre 1996 - Le ministre de l'Environnement et de la Faune, M. David Cliche, ainsi que son collègue responsable de la région de Québec, le ministre de la Santé et des Services sociaux, M. Jean Rochon annoncent que le processus de relance de l'Aquarium et du Jardin zoologique du Québec est maintenant bien amorcé. En effet, on procédera sous peu à un appel de propositions d'affaires auprès de partenaires investisseurs potentiels.

Déjà depuis la fin d'août dernier, la firme KPMG travaille à préparer le contenu de l'appel de propositions d'affaires qui sera lancé dès le 24 octobre prochain. Dans le cadre de cette opération, près de quatre cents investisseurs potentiels seront contactés dans la région, ailleurs au Québec et au Canada, de même qu'à l'étranger. Ces entreprises ou organisations susceptibles d'être intéressées dans la relance de l'Aquarium et du Jardin zoologique du Québec seront personnellement sollicitées.

Les deux ministres ont rappelé que KPMG procédera à la recherche d'investisseurs potentiels et aux négociations des conditions financières devant permettre d'atteindre les trois objectifs recherchés par le gouvernement, soit :

  • assurer la relance et le développement des installations et des sites avoisinants afin de maximiser les retombées économiques régionales;
  • maximiser les conditions financières obtenues des investisseurs et éliminer à court terme la responsabilité financière du gouvernement;
  • assurer la pérennité des vocations éducatives, récréatives et touristiques des équipements du Jardin zoologique et de l'Aquarium du Québec.

Le ministère de l'Environnement et de la Faune souhaite conclure le processus de relance dès le printemps 1997. C'est pourquoi il a demandé à KMPG de lui présenter une recommandation à la mi-décembre prochain, afin que les négociations avec les acheteurs potentiels puissent se terminer au printemps 1997.

Par ailleurs, le ministère de l'Environnement et de la Faune a indiqué que le gouvernement ne pourra rendre publics le contenu des offres que KPMG recevra, ni les noms des soumissionnaires qui les présenteront. C'est la pratique normale dans ce genre de démarche, et l'on se doit de respecter la plus stricte confidentialité durant l'étape de négociation.

Rappelons que le ministère de l'Environnement et da la Faune a annoncé le 21 juin dernier, qu'il privilégiait la formule de société en commandite « privé-public » pour relancer ces deux équipements récréotouristiques. Le Ministère verserait les actifs du zoo et de l'aquarium dans cette société en commandite en contrepartie d'une participation dans les nouvelles entités. En étant commanditaire, le gouvernement conserverait un droit de regard sur la pérennité des équipements tout en permettant au secteur privé d'assumer le leadership.

- 30 -

Source :
France Amyot
Attachée de presse
Cabinet du ministre de l'Environnement et de la Faune
(418) 643-8259

Martin Caillé
Attaché de presse
Cabinet du ministre de la Santé et des Services sociaux
et ministre responsable de la région de Québec
(418) 643-3160

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017