Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqués de presse

UNE 55e RÉSERVE ÉCOLOGIQUE EST CRÉÉE AU QUÉBEC, CELLE DES KETTLES-DE-BERRY

Québec, le 28 octobre 1996  -  Le ministre de l'Environnement et de la Faune, M. David Cliche a annoncé, aujourd'hui, la création d'une 55e réserve écologique au Québec, celle des Kettles-de-Berry.

Située dans la municipalité de Berry en Abitibi, la réserve écologique des Kettles-de-Berry vise à préserver dans des conditions naturelles une partie de l'esker de Berry, ancienne rivière sous-glaciaire caractérisée par la présence de plusieurs lacs et de cuvettes à différents stades d'évolution et portant le nom de kettles. Ce qui est remarquable, c'est l'excellent état de conservation de ces milieux maintenant soustraits de toute exploitation alors que la plupart ont été largement perturbés dans la région, ayant notamment été utilisés comme dépotoirs ou comme gravières.

Cette réserve écologique, qui occupe une superficie de 267 hectares, protège également des peuplements de pins gris et d'épinettes de même que des plantes peu communes pour la région, telles que l'ériocaulon septangulaire et la lobélie de Dortman.

Rappelons que, dans un objectif de développement durable, les réserves écologiques visent à assurer une conservation intégrale et permanente d'échantillons de milieux naturels représentant la diversité de la richesse écologique et génétique du patrimoine naturel québécois. Elles permettent, entre autres, de mieux connaître le fonctionnement de ces écosystèmes et d'évaluer de façon comparative les répercussions des activités humaines sur des milieux comparables.

Cette annonce confirme les orientations du ministère de l'Environnement et de la Faune qui entend poursuivre l'expansion du réseau québécois des réserves écologiques. Le réseau, qui comprend maintenant 55 sites protégés pour une superficie totale de 685 km2, comptera, en 2001, 68 réserves écologiques pour une superficie de 834 km2.

« Notre engagement envers la biodiversité continue de se concrétiser de façon bien tangible », a soutenu le ministre Cliche « et ce, non seulement à l'égard des milieux naturels mais aussi à l'égard des espèces menacées ou vulnérables. L'un des rôles des réserves écologiques est précisément de protéger les habitats des espèces menacées ou vulnérables. Le premier Congrès mondial de la conservation, qui vient de se terminer à Montréal, nous a d'ailleurs clairement rappelé sur cette nécessité qui prévaut à l'échelle planétaire et que le Québec soutient pleinement », a rappelé le ministre Cliche.

- 30 -

Source :
Louise Barrette
Direction des affaires institutionnelles
Tél. : (418) 643-8773

Courrier électronique : dcm@mef.gouv.qc.ca

Information :
France Amyot
Attachée de presse du ministre de l'Environnement et
de la Faune
Tél. : (418) 643-8259

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017