Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqués de presse

LE MINISTRE DAVID CLICHE DEMANDE À NOUVEAU L'INSTAURATION D'UNE CHASSE PRINTANIÈRE À L'OIE DES NEIGES

Québec, le 7 novembre 1996 - Compte tenu de la forte augmentation de la population d'oies des neiges et des dommages importants qu'elles causent aux récoltes dans la vallée du Saint-Laurent, le ministre de l'Environnement et de la Faune, David Cliche, réclame à nouveau du gouvernement fédéral l'instauration d'une saison printanière de chasse à l'oie des neiges.

Dans une lettre adressée hier au ministre fédéral de l'Environnement, M. Sergio Marchi, le ministre Cliche rappelle la controverse ayant entouré l'an dernier l'émission de permis d'effarouchement des oies avec droit d'abattage. Si cette solution permet de réduire les dommages aux cultures fourragères, elle prive les agriculteurs des retombées économiques associées à une chasse printanière, de souligner le ministre de l'Environnement et de la Faune.

« Nous ne voulons pas revivre la situation difficile du printemps dernier. Il faut trouver de nouvelles avenues de gestion ayant des retombées positives au niveau de la chasse sportive tout en réduisant les dommages aux récoltes (...) Une chasse printanière présenterait plusieurs avantages. En premier lieu, le surplus de récolte obtenu contribuera à freiner la croissance de la population d'oies. En second lieu, les agriculteurs lésés par les oies pourront tirer des bénéfices de cette chasse, en louant leur terre aux chasseurs ou à des groupes de chasseurs. Finalement, le milieu agricole verra, dans une telle intervention, un signe tangible de la volonté des gouvernements de trouver des solutions aux problèmes de déprédation dont ils font les frais. »

Selon la proposition du ministre Cliche, la chasse printanière à l'oie des neiges pourrait faire l'objet d'un projet pilote dès le printemps 1997. M. Cliche espère que M. Marchi reconnaîtra l'urgence d'agir afin de gérer de la façon la plus efficiente possible l'explosion démographique alarmante du troupeau de la grande oie des neiges et qu'il apportera sa collaboration à la solution identifiée.

-30-

Source :
Francine Lemay
Direction des affaires institutionnelles
(418) 644-6536
Adresse électronique : dcm@mef.gouv.qc.ca

Information :
France Amyot
Attachée de presse du ministre de l'Environnement
et de la Faune
(418) 643-8259

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017