Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqués de presse

RÉDUCTION DE LA POLLUTION D'ORIGINE AGRICOLE :

Cliche est déçu de la position de la Table de concertation

Québec, le 12 novembre 1996 - Le ministre de l'Environnement et de la Faune, M. David Cliche, a déclaré ce matin à la suite de la réunion de la Table de concertation sur le projet de Règlement sur la pollution d'origine agricole qu'il regrette que plusieurs membres de la Table aient quitté la réunion avant même la présentation des documents de support au futur règlement et avant tout échange sur ceux-ci.

Pour tenir compte de toutes les opinions en période de consultation sur le projet de règlement, le ministre de l'Environnement et de la Faune a formé, en mai 1995, une Table de concertation réunissant des représentants des milieux environnemental et de la santé, municipal, gouvernemental et agricole. Frustrés des discussions entre le ministère de l'Environnement et de la Faune et l'UPA, certains membres ont voulu manifester leur désaccord en exigeant de recevoir copie de la version finale du règlement avant même son dépôt au Conseil des ministres, ce qui contrevient aux règles d'éthique.

Quant à l'entente technique entre le MEF et l'UPA, le ministre s'apprêtait à la présenter et à l'expliquer à la Table ce matin lorsque des membres ont quitté la réunion. Bien qu'il comprenne l'irritation de certains membres, selon le ministre, « il est normal d'avoir eu des discussions particulières, sans compromis ni recul sur l'essentiel, avec le secteur d'activité qui devra vivre avec les nouvelles règles qui, dans ce cas-ci, modifieront de façon importante les pratiques agricoles.» Le ministre croit que ces discussions ne devraient pas compromettre le processus de concertation et il entend maintenir la Table de concertation. Si les membres de la Table n'avaient pas écourté la réunion, le ministre est convaincu que cet exercice leur aurait permis de constater que l'essentiel des consensus est bien traduit dans le nouveau règlement.

Faisant écho aux critiques sur le fonctionnement de la Table et le déroulement de ses travaux, le ministre demande aux membres de voir au-delà des frustrations, quoique compréhensibles, sur des questions de procédure et de continuer à travailler de concert avec lui et ses représentants à édifier une agriculture durable respectueuse de l'environnement au Québec. Le ministre réitère donc l'offre de présenter à la Table les documents de support au règlement tel qu'il entendait le faire ce matin.

« Le nouveau règlement sur la réduction de la pollution d'origine agricole représente un pas majeur dans la bonne direction pour doter les Québécoises et les Québécois d'une agriculture durable basée sur la conservation et le renouvellement des ressources pour leur bénéfice et celui des générations futures. Il y a lieu maintenant de passer à l'action et d'adopter le règlement » a conclu le ministre Cliche.

- 30 -

SOURCE :
Louise Barrette
Direction des affaires institutionnelles
(418) 643-8773

INFORMATION :
France Amyot
Attachée de presse du ministre
de l'Environnement et de la Faune du Québec
Tél. : (418) 643-8259

 Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017