Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqués de presse

Commission scientifique et technique sur la gestion des barrages

LE CONSEIL DES MINISTRES PROLONGE LE MANDAT DE LA COMMISSION NICOLET

Québec, le 14 novembre 1996 - Le ministre de l'Environnement et de la Faune, M. David Cliche, a annoncé aujourd'hui que le Conseil des ministres a accepté sa recommandation de prolonger, jusqu'au 15 janvier 1997, le mandat de la Commission scientifique et technique sur la gestion des barrages, présidée par M. Roger Nicolet. Le mandat de la Commission Nicolet devait initialement prendre fin le 30 novembre 1996.

« La demande de prolongation que m'a adressée le président Nicolet était tout à fait justifiée et n'était aucunement attribuable à des délais administratifs » de dire M. Cliche. En effet, tout au long de ses travaux la Commission s'est assurée que l'ensemble des populations touchées par la crue des eaux des 19 et 20 juillet derniers puissent être entendues. Elle a donc tenu onze jours d'audiences plutôt que quatre, tel qu'initialement prévu.

Par ailleurs, à cause de leur complexité, certaines simulations informatiques qui permettront d'expliquer le comportement des rivières des Ha!Ha! et Chicoutimi ne sont pas encore terminées. Ces résultats sont d'une importance primordiale pour la rédaction du rapport de la Commission.

Enfin, la Commission recevra bientôt le rapport de la table du Comité aviseur qui regroupe notamment des représentants du Comité des sinistrés, le COMSI, du Conseil régional de l'environnement et de la Région laboratoire de développement durable. Le délai accordé donnera à la Commission le temps nécessaire pour bien arrimer les observations de la table aux délibérations de la Commission.

« La Commission présidée par M. Nicolet a fait preuve d'une grande rigueur tout au long de ses travaux et elle a voulu s'assurer d'avoir toutes les informations en main avant de rédiger son rapport. Le gouvernement a donc acquiescé à sa demande de prolongation de mandat et la Commission pourra remettre son rapport au plus tard le 15 janvier 1997 ». Cette date butoir pour la remise du rapport constitue la dernière limite à l'urgence invoquée lors de la création de la Commission a précisé M. Cliche.

Le ministre s'est réjoui de la forte participation et de l'esprit de collaboration affiché par l'ensemble des intervenants. « En cette période particulièrement difficile pour les citoyens et les citoyennes des quatre régions sinistrées, je remercie tous ceux et celles qui ont contribué aux travaux de la Commission en y apportant un meilleur éclairage sur les événements et des pistes de solution pour l'avenir », a ajouté M. Cliche.

De plus, en annonçant la prolongation de mandat au président de la Commission, le ministre Cliche a tenu particulièrement à rappeler un des mandats de la Commission, soit celui d'élaborer des recommandations visant à améliorer la gestion des barrages au Québec. À cet égard, le ministre a soulevé certaines questions, par exemple :

Les gestionnaires de barrages ou d'ouvrages semblables ne devraient-ils pas convenir d'un plan global et intégré de gestion de l'eau à l'échelle d'un bassin versant?

Les propriétaires de barrages ne devraient-ils pas faire rapport sur une base régulière à l'instance responsable de la gestion des barrages, en l'occurrence le ministère de l'Environnement et de la Faune, de toutes mesures prises pour assurer l'entretien ou agir sur l'exploitation de ces ouvrages (conformément aux règles de l'art en la matière)?

Les plans de simulation de gestion des bassins versants et les modèles mathématiques appliqués ne devraient-ils pas être revus compte tenu des augmentations possibles de précipitations associés, entre autres, au réchauffement de la planète?

« Je souhaite que la Commission pose un regard à la fois critique et constructif sur toute question permettant d'améliorer la situation actuelle » de conclure M. Cliche.

- 30 -

Source :
France Amyot
Attachée de presse du ministre de l'Environnement et de la Faune du Québec
Tél. : 418-643-8259

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017