Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqués de presse

STERLING ET LE MEF SIGNENT UNE ENTENTE DE COOPÉRATION

Buckingham, le 29 mai 1997 - Le directeur de Produits chimiques Sterling de Buckingham, M. Carl Yank, et le directeur régional du ministère de l’Environnement et de la Faune, M. Pierre Lévesque, ont signé ce matin une entente de coopération environnementale, en marge d'un projet-pilote qui vise l'atteinte de gains mesurables et la prise en charge, par l'entreprise, de sa propre gestion environnementale.

UN PROJET-PILOTE

Le projet-pilote mis de l'avant par le MEF s'élabore, dans un premier temps, avec des entreprises issues de trois grands secteurs d'activité : le pétrole, l'aluminerie et la chimie. Des ententes-cadre ont été conclues en ce sens avec les associations coiffant ces secteurs clé de l'économie québécoise. Par ce programme novateur, les autorités du MEF laissent clairement entrevoir leur volonté de mettre le cap sur la prévention et les actions volontaires plutôt que de compter exclusivement sur la coercition et la restauration.

DES ENGAGEMENTS FERMES ET AUDACIEUX

En adhérant volontairement à ce projet-pilote, Produits chimiques Sterling accepte d'instaurer des pratiques en vue d'améliorer sa performance globale dans le domaine de l'environnement. Il faut mentionner qu’à l'heure actuelle, cette entreprise rencontre déjà les exigences réglementaires du MEF. En vertu de cette entente, Sterling s'engage non seulement à continuer de respecter les règles et les normes en vigueur, mais elle affirme sa détermination à prendre toutes les initiatives nécessaires pour aller au-delà des seuils acceptables.

Le Ministère convient, pour sa part, de rationaliser ses formalités administratives et de mettre en place des modes de contrôle adaptés et efficaces. Il est clair que, ce faisant, le MEF ne renonce pas pour autant ni à ses pouvoirs d'intervention ni à ses obligations en matière de protection de l'environnement.

PARTENARIAT FONDÉ SUR LA CONFIANCE

En vertu de cette entente annuelle, le MEF et la compagnie Produits chimiques Sterling conviennent de miser sur des relations d'affaires basées sur la confiance réciproque, sur la transparence et sur l'échange ponctuel d'informations. De plus, les partenaires consentent mutuellement et selon les besoins à modifier les modalités de l'entente.

« Le projet-pilote auquel nous nous associons avec Sterling revêt une importance capitale dans le type de relations qui pourraient éventuellement s'établir avec notre clientèle, » a précisé la sous-ministre du MEF, invitée à prendre la parole pour l’occasion. « Dans la foulée du dernier Sommet économique , » poursuivait Madame Gaudet, « le temps est venu d’adapter nos pratiques à une nouvelle réalité, pour que notre société aborde le 3e millénaire avec dynamisme et compétitivité. Qu'il soit clair, toutefois, que la mise en place de cette nouvelle relation d'affaires fondée sur la confiance ne se fera jamais au détriment de l'environnement ».

APERÇU DES PRINCIPAUX ÉLÉMENTS DU PLAN D'ACTION

Dans ses grandes lignes, le plan d'action développé par Produits chimiques Sterling prévoit notamment une réduction des émissions atmosphériques, en transformant en combustible le gaz d'hydrogène produit lors de l'électrolyse. Ce faisant, l'entreprise diminuerait proportionnellement sa consommation de mazout dans ses chaudières à vapeur. Sterling entend aussi inciter ses fournisseurs à utiliser des contenants réutilisables et, en vue d'améliorer la qualité de vie dans le secteur immédiat de l'usine, à réduire le bruit émanant de son usine.

Au chapitre de la prévention, Produits chimiques Sterling s'engage à harmoniser son plan d'urgence à celui de la municipalité et des autres instances gouvernementales. L'entreprise va, dans ce contexte, entreprendre une analyse poussée des risques associés à ce type d'activités industrielles pour mettre en place, le cas échéant, les mesures correctrices appropriées. La compagnie Produits chimiques Sterling va aussi, sur le plan de la communication et de la sensibilisation, chercher à raffermir ses liens avec tous ses partenaires, dans le but ultime de poursuivre sa gestion environnementale de façon saine et éclairée.

Les deux partenaires ont convenu mutuellement de diffuser largement, sur une base périodique, les résultats obtenus en vertu de cette entente de collaboration. Le fait de rendre compte de l’état d’avancement du plan d’action, en matière de protection de l'environnement, pourrait par ricochet inciter des entreprises similaires à emboîter le pas.

- 30 -

SOURCE :

Jean Bouchard, service des communications
Direction régionale de l'Outaouais - MEF
(819) 772-3434, poste 231

POUR INFORMATION :

Johanne Geoffrion, service de l’environnement
Direction régionale de l'Outaouais - MEF
(819) 772-3434, poste 258
Georges Roy, service de l'environnement
Produits chimiques Sterling
(819) 986-1135

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017