Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqués de presse

LES TRAVAUX DE TRAITEMENT ET D'INCINÉRATION DES MATIÈRES CONTAMINÉES PAR DES BPC SONT COMPLÉTÉS À MANIC DEUX

Baie-Comeau, le 14 février 1997 - Le Plan d'élimination des BPC vient de franchir une étape importante de son premier volet en terminant les travaux de traitement et d'incinération, qui se déroulent à Manic Deux. Ce plan, sous la responsabilité du ministère de l'Environnement et de la Faune (MEF), consiste à traiter et à éliminer les BPC entreposés à Manic Deux, Saint-Basile-le-Grand et Shawinigan-Sud.

L'entrepreneur Cintec Environnement inc. et son sous-traitant, Sanexen Services Environnementaux inc., ont complété aujourd'hui les travaux qui auront permis de traiter et d'éliminer plus de 2000 tonnes de matières contaminées par des BPC qui se retrouvaient dans la région de la Côte-Nord. Signalons qu'en plus des 1000 tonnes qui étaient sous la garde du MEF ou qui appartenaient à Hydro-Québec quelque 1000 autres tonnes provenant des entreprises privées et des organismes publics de la Côte-Nord ont été intégrées au projet de Manic Deux. Ce faisant, le projet d'élimination des BPC à Manic Deux aura permis d'atteindre l'objectif de faire « maison nette » sur la Côte-Nord alors que près de 99 % des BPC qui étaient entreposés sur ce territoire sont maintenant détruits.

La période active de ces travaux aura ainsi nécessité près de huit mois d'opération. Amorcés en août 1996, lors de l'émission du certificat autorisant le traitement des appareils électriques par l'unité I du procédé Décontaksolv de Sanexen, les travaux d'élimination se sont réalisés avec l'incinérateur à lit fluidisé (LFC) de Cintec, de septembre 1996 jusqu'au début février 1997.

Les intervenants du Projet, Cintec, Sanexen, Tecsult, le MEF et le Comité de vigilance Manicouagan (CVM), ont donc salué avec beaucoup de satisfaction cette grande étape qui couronne les efforts de plusieurs mois investis dans ce projet.

Au cours des prochains jours, Cintec et Sanexen entreprendront le processus de nettoyage des bâtiments, des équipements et soumettront au MEF une demande de certificat d'autorisation leur permettant de démobiliser les installations de Manic Deux pour ensuite permettre d'être transportées à Saint-Basile-le-Grand, site de la prochaine phase de traitement des BPC dont le MEF a la garde. L'entrepreneur procèdera au printemps 1997 au traitement des eaux par le biais du procédé Ultrasorption de Sanexen. Les travaux de restauration, qui consistent à remettre le site dans son état original, seront complétés d'ici juillet 1997. Le MEF et le CVM verront pour leur part à superviser le programme de suivi environnemental qui s'amorcera dès la fin des travaux de remise en état du site de Manic Deux. Ce programme sera réalisé par Tecsult et durera un an.

- 30 -

SOURCE :

Claire Pelletier
Conseillère en communication
Ministère de l'Environnement
et de la Faune
Tél.: (418) 643-2552
courrier électronique
Liette Roy
Conseillère en communication
Tecsult Environnement
Tél.: (514) 287-8584

Richard Perron
Conseiller en communication
Comité de vigilance
Manicouagan
Tél. : (418) 295-3169

Roger Leduc
Conseiller en communication
Cintec Environnement
Tél.: (514) 364-6860

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017