Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqués de presse

UNE VISITE FRUCTUEUSE DE DAVID CLICHE AU MAROC

LE MAROC ET LE QUÉBEC CONVIENNENT DE MOYENS VISANT À FAVORISER ET À ACCROÎTRE LA PARTICIPATION DES ENTREPRISES QUÉBÉCOISES DANS LES PROJETS MAROCAINS EN MATIÈRE ENVIRONNEMENTALE

Rabat, 25 mars 1997 - Le ministre de l’Environnement et de la Faune du Québec, M. David Cliche, a qualifié de fructueuse sa visite de 36 heures au Maroc. Au cours de cette partie de la mission qui le conduira en Belgique et aux Pays-Bas, le ministre a multiplié les rencontres avec les autorités marocaines, notamment le ministre de l’Environnement, docteur Noureddine Benomar Alami. Lors de leurs trois entretiens, les deux ministres ont convenu de moyens visant à favoriser et à accroître la participation des entreprises québécoises dans les projets marocains en matière environnementale. Cette visite fait suite à la signature, en décembre dernier, par le ministre québécois des Relations internationales, monsieur Sylvain Simard, et le ministre Alami d’un accord de coopération entre les deux États en matière environnementale.

« Avec notre riche expertise, notamment en gestion des matières résiduelles et en assainissement des eaux, les entreprises québécoises sont en mesure d’aider le Maroc à relever les grands défis environnementaux qui s’offrent à lui, a indiqué monsieur Cliche tout en précisant, l’ouverture des gens d’affaires du Québec à favoriser de véritables transferts technologiques qui s’avèrent enrichissants pour les communautés qui font appel au savoir-faire québécois. » Le ministre a d’ailleurs pu constater l’étroite collaboration entre le Québec et le Maroc en visitant le projet en phase finale de réalisation de la station d’épuration des eaux usées de la ville de Benslimane, un chantier dirigé par le Groupe-conseil Soprin-ADS.

Le ministre de l’Environnement et de la Faune a également profité de son passage au Maroc pour inaugurer le Colloque sur le développement de la Grappe environnementale du Maroc. Prenant la parole devant près de 200 délégués québécois et marocains, monsieur Cliche a rappelé l’importance de ces réseaux d’entrepreneurs, décideurs et leaders d’opinion dans le développement d’une véritable industrie de l’environnement. « L’avenir est à l’établissement de partenariats solides entre les industries, les universités, les centres de recherches et les gouvernements. Par la mise en commun des expertises de chacun, le Maroc, comme le Québec, parviendra à développer une expertise qu’il pourra exporter dans d’autres régions du monde. »

Par ailleurs, avec son collègue marocain, le ministre Cliche a présidé à la signature d’un protocole d’entente entre deux organismes non-gouvernementaux, Développement Québec-Maroc dont le siège social est établi à Laval (Québec) et l’association Rîbat-Al-Fath, un ONG marocain. Les deux organismes, qui regroupent principalement des entreprises qui oeuvrent dans l’industrie de l’environnement, ont convenu de favoriser les échanges socio-économiques entre les deux États, notamment dans le transfert de technologies et des investissements privés. S’adressant aux signataires de cet accord, monsieur Cliche a rappelé que les premiers germes de cette entente unique ont été semés lors de la mission commerciale et industrielle qu’il dirigeait au Maroc en juin dernier. « Une telle association des milieux d’affaires favorisera l’émergence de projets privés qui contribueront à l’amélioration de la réalité environnementale au Québec. »

Au terme de sa visite-éclair au Maroc, le ministre Cliche a tenu à promouvoir la candidature de Montréal pour l’établissement du siège social du Secrétariat de la Convention des Nations-Unies sur la désertification. Les deux ministres ont par ailleurs convenu de poursuivre leurs discussions lors d’une visite prochaine au Québec du ministre Alami. « Le Maroc est très intéressé par tout ce qui a trait notamment à la gestion des déchets. Nous profiterons de ce séjour de mon homologue marocain pour visiter certains sites caractéristiques de l’avance technologique du Québec en cette matière. » a conclu le ministre.

Au cours de la deuxième partie de sa mission, monsieur Cliche inaugurera le Troisième Salon européen de l’environnement et des technologies propres (BEST) à Namur en Belgique. Il se rendra par la suite aux Pays-Bas où il visitera un établissement de production porcine. Il aura également des entretiens avec ses homologues belges et hollandais sur plusieurs sujets d’intérêt commun dont la gestion des lisiers et la gestion des matières résiduelles.

- 30 -

POUR INFORMATION :

Claude Beauchamp
Attaché de presse du ministre de l’Environnement et
de la Faune du Québec
Tél. :(418) 643-8259

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017