Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqués de presse

CHANGEMENTS CLIMATIQUES

BÉGIN PROPOSE DES OBJECTIFS PLUS SIGNIFICATIFS AU GOUVERNEMENT FÉDÉRAL

Québec, le 5 décembre 1997 - À la veille de son départ pour la Conférence des Nations unies sur les changements climatiques, le ministre de l’Environnement et de la Faune, monsieur Paul Bégin, a annoncé la position qu’il entend défendre à Kyoto auprès de la délégation canadienne. Cette position consiste à stabiliser les gaz à effet de serre pour 2005, à les réduire de 3 % pour 2007, de 4 % additionnels pour 2010 et de 5 % pour 2015.

« Notre proposition est réaliste et s’inscrit dans une démarche de négociation afin que nous puissions atteindre un objectif significatif et commun de réduction des gaz à effet de serre », a déclaré monsieur Bégin. Le ministre a poursuivi en invitant le gouvernement fédéral à renouveler son plan d’action et à le faire dans le respect des juridictions provinciales.

Le ministre Bégin a aussi mentionné que le gouvernement du Québec mettra en place des mesures concrètes afin que tous les acteurs concernés par cette problématique puissent participer activement à la mise en œuvre et au développement d’un plan d’action québécois efficace sur la gestion des gaz à effet de serre.

Par ailleurs, à Kyoto, différents groupes environnementaux canadiens et un groupe français présents à la Conférence des Nations unies sur les changements climatiques rencontreront, à leur demande, le ministre Paul Bégin afin de déterminer quel rôle ils pourraient jouer pour appuyer la proposition du Québec. Monsieur Bégin discutera aussi avec eux de la place qu’il entend consacrer aux groupes environnementaux dans la stratégie québécoise sur les changements climatiques.

Parmi les groupes qui désirent rencontrer le ministre Bégin, mentionnons la Fondation David Suzuki, Greenpeace, le Sierra Club Canada, le West Coast Legal Institute, le Toronto Environment Alliance, le Pimbina Institute, ainsi que le groupe Action Climat France.

« Je crois que la position proposée par le Québec pourra rallier le gouvernement fédéral, certaines provinces, ainsi que les groupes environnementaux présents à Kyoto », a également affirmé le ministre.

- 30 -

SOURCE ET RENSEIGNEMENTS :

Caroline Drouin
Attachée de presse
Cabinet du ministre
Tél : (418) 521-3911
Courriel : caroline.drouin@mef.gouv.qc.ca

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017