Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqués

DU POISSON AU MENU ... C'EST BON POUR LA SANTÉ !

Québec, le 16 mars 1998 – Le poisson est un aliment fort nutritif, riche en vitamines, minéraux et protéines, qui doit occuper une place de choix dans une saine alimentation et contribuer ainsi au maintien d’une bonne santé. Des scientifiques ont d’ailleurs démontré que des acides gras polyinsaturés, appelés « Oméga-3 », qui se retrouvent dans le poisson en général mais surtout dans le saumon, ont des effets bénéfiques pour la santé, notamment au chapitre de la prévention des maladies cardio-vasculaires.

Le poisson est donc bon pour la santé. C’est pourquoi le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS), le ministère de l’Environnement et de la Faune (MEF) et celui de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ) viennent de publier conjointement un dépliant qui fait le point sur les bénéfices et les risques de la consommation du poisson, en particulier des espèces d’eau douce.

Ce dépliant, destiné au grand public, s’intitule « Connaissez-vous les Oméga-3 ? Moi, oui... Et je suis bon pour la santé ! »

En plus de faire la promotion de la consommation du poisson, ce dépliant donne l’heure juste sur la contamination environnementale susceptible d’affecter, à divers degrés, la qualité de certaines espèces de poisson, en raison de l’accumulation de substances diverses dont le mercure qui est toujours, et de loin, le contaminant le plus préoccupant.

On apprend que, contrairement à certains préjugés tenaces, la plupart des espèces de poisson sont peu ou pas contaminées, et peuvent être consommées pratiquement sans restriction. C’est le cas, par exemple, du grand corégone, de l’omble de fontaine (truite), du saumon de l’Atlantique, et autres.

Par ailleurs, certaines espèces, principalement les poissons piscivores (qui se nourrissent d’autres poissons) comme le doré et le brochet, sont toujours plus susceptibles d’être contaminées par le mercure. Ces poissons n’en sont pas moins comestibles et on peut même les consommer régulièrement, pour autant que l’on observe les fréquences de repas recommandées, soit par exemple, deux repas par mois, dans le cas du doré et/ou du brochet.

Enfin, note encourageante, on explique, graphiques à l’appui, que l’assainissement des cours d’eau du Québec, principalement du fleuve Saint-Laurent, entrepris depuis une quinzaine d’années, a réduit considérablement les polluants qui s’y trouvaient. Cela peut déjà se refléter dans la qualité de certains poissons, dont la perchaude et le grand brochet du lac Saint-Pierre, qui ont vu leurs taux de contamination mercurielle chuter de façon remarquable.

Les personnes intéressées à en savoir plus, peuvent consulter le site Internet du MEF (http://www.menv.gouv.qc.ca/eau/guide/index.htm) ou la direction de santé publique de leur région.

Le dépliant est disponible dans les directions régionales de santé publique, dans les CLSC, au Service d’accueil et de renseignements du MEF (pour la région de Québec : (418) 521-3830 ; et ailleurs au Québec 1-800-561-1616) et dans ses bureaux régionaux, ainsi que dans les bureaux de la Direction générale de la qualité des aliments et de la santé animale et de la Direction des pêches et de l’aquiculture commerciale du MAPAQ.

- 30 -

SOURCE :

Guy Gagnon
Direction des affaires institutionnelles
et des communications
Ministère de l’Environnement et
de la Faune
Tél.: (418) 521-3823 poste 4915
Courriel : guy.gagnon@mef.gouv.qc.ca
Chantal Roy
Direction de l’appui à l’inspection
des aliments
Ministère de l’Agriculture, des
Pêcheries et de l’Alimentation
Tél. : (418) 643-6531

POUR INFORMATION :

Albert Daveluy
Direction de la santé publique
Ministère de la santé et des services sociaux
Tél. : (418) 646-9508

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017