Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqués de presse

LA JOURNÉE DE RÉFLEXION SUR LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES

LE MINISTRE PAUL BÉGIN SOULIGNE LA QUALITÉ DE LA PARTICIPATION ET LA RICHESSE DE LA RÉFLEXION COLLECTIVE DES PARTENAIRES DE TOUS LES SECTEURS

Québec, le 18 juin 1998 - Pour donner suite aux engagements du gouvernement du Québec dans le cadre du Protocole de Kyoto sur les changements climatiques, le ministre de l’Environnement et de la Faune, M. Paul Bégin, a convié ses partenaires québécois des secteurs de l’industrie et de l’environnement à une Journée de réflexion qui s’est tenue aujourd’hui à Québec. Cette Journée, une première au Québec dans le domaine, visait à identifier des avenues de solutions qui respectent à la fois les engagements du Québec et son contexte particulier à l’égard de l’émission des gaz à effet serre.

C’est avec beaucoup d’enthousiasme que les partenaires ont répondu massivement à cette invitation lancée par le ministre Bégin au nom du comité organisateur multipartite composé, outre du ministère de l’Environnement et de la Faune, des ministères des Ressources naturelles et du Transport, d’Hydro-Québec, du Centre patronal de l’environnement et de la Coalition québécoise sur les changements climatiques.

Le coup d’envoi a été effectué par le ministre de l’Environnement et de la Faune, M. Paul Bégin, qui a clairement indiqué aux participants que cette journée se voulait plus qu’une rencontre d’information, mais bien une rencontre de travail pour que chaque participant puisse livrer un message clair aux autorités ministérielles qui devront préparer la future planification stratégique du Québec pour satisfaire les objectifs du Protocole de Kyoto.

Plusieurs conférenciers ont abordé différents aspects de la problématique des changements climatiques tout au long de la journée. Trois ateliers de discussion thématique ont permis aux participants de se pencher de façon plus élaborée sur la problématique du transport, celle des procédés industriels du point de vue des émissions et des économies d’énergie et enfin, sur les mécanismes de marché prévus au Protocole de Kyoto. Puisqu’il est à la source de la plus grande croissance des émissions de gaz à effet de serre, le transport, a fait l’objet d’une réflexion particulière en regard des problématiques de l’étalement urbain et de l’utilisation extensive des véhicules automobiles. La nécessité d’un changement en profondeur de nos attitudes et de nos comportements a fait consensus parmi les partenaires qui ont tenté d’élaborer des pistes d’action adaptées au contexte québécois.

Un bref rappel des événements

Rappelons que la problématique des changements climatiques, élaborée lors du Sommet de la Terre à Rio en 1992 fut l’objet d’une Convention-Cadre appliquée au niveau de l’ensemble des nations. C’est en décembre 1997 que le Protocole de Kyoto est venu enrichir cette entente, en délimitant notamment les objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) à atteindre entre 2008 et 2012. En novembre 1998, la conférence des Parties qui se tiendra à Buenos Aires précisera certaines prescriptions du Protocole de Kyoto dont celles concernant les trois mécanismes de marché qui y sont insérés, soit les systèmes de permis échangeables (SPE), la mise en œuvre conjointe (MOC) et les mécanismes de développement propre (MDP).

Les suites de la Journée de réflexion

Après avoir chaleureusement remercié tous les participants en fin de journée, le ministre de l’Environnement et de la Faune, Paul Bégin, a réitéré l’engagement du Gouvernement du Québec à participer de plain-pied à la poursuite des objectifs du Protocole de Kyoto. En ce sens, il a annoncé son intention de proposer la mise sur pied d’un comité interministériel sur les changements climatiques dont le mandat serait d’assurer la réalisation de la stratégie québécoise.

Le ministre Bégin s’est finalement dit satisfait de la richesse des échanges qui ont eu cours dans cette journée de réflexion et a indiqué aux participants sa ferme intention de les impliquer dans la démarche de planification stratégique gouvernementale. « Cette Journée de réflexion a-t-il conclu, fut le début d’une démarche capitale pour l’avenir de nos enfants et aussi pour le devenir de notre planète ».

- 30 -

SOURCE :

Renée Lebrun, conseillère en communication
Direction des Affaires institutionnelles et des Communications
(418) 521-3823, poste 4189
Courriel : renee.lebrun@mef.gouv.qc.ca

POUR INFORMATION :

Caroline Drouin
Attachée de presse du ministre
(418) 521-3911

Retour aux communiqués récents


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017