Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqués de presse

RELANCE DES PARCS QUÉBÉCOIS

DES INVESTISSEMENTS DE 900 000 $ DANS LES SECTEURS DU PARC DU MONT-TREMBLANT COMPRIS DANS LANAUDIÈRE

Parc du Mont-Tremblant, secteur de la Pimbina, le 3 juillet 1998 - Le ministre de l’Environnement et de la Faune, M. Paul Bégin, a annoncé aujourd’hui en présence de M. Guy Chevrette, ministre d’État des Ressources naturelles, ministre responsable de la région de Lanaudière et député de Joliette, et de M. Gilles Baril, député de Berthier, des investissements de 1,7 million de dollars dans le parc du Mont-Tremblant, dont quelque 900 000 $ qui seront consacrés à l’amélioration des secteurs du parc compris dans Lanaudière. Ces investissements s’inscrivent dans le plan de relance des parcs, qui représente 35 millions de dollars sur trois ans pour l’ensemble des parcs du Québec.

Dans le décor enchanteur de la chute aux Rats, haut-lieu touristique de Lanaudière, le ministre Bégin a loué la beauté du parc du Mont-Tremblant, témoin et protecteur de la diversité des espèces animales et végétales. Grâce aux investissements annoncés, le doyen et le plus vaste des territoires protégés du Québec pourra relancer la mise en valeur de ce milieu naturel de montagnes, de lacs et de rivières.

Il importe, a souligné le ministre Bégin, que cette relance se fasse suivant une perspective d’ensemble qui tienne compte de tous les secteurs du parc. Ainsi le Ministère investira 200 000 $ pour réaliser, en collaboration avec les intervenants régionaux, un concept d’aménagement global qui vise notamment à assurer que l’ensemble du parc puisse profiter de l’affluence entraînée par la présence de la Station Mont-Tremblant. Le Ministre a également annoncé des investissements de 500 000 dollars destinés à l’implantation d’un nouveau centre de services pour le camping de la Pimbina, à proximité de Saint-Donat. Un nouveau concept de refuges sera aussi élaboré à l’intention de la clientèle familiale des secteurs de la Pimbina et de la Diable.

Les campeurs qui fréquentent le secteur de L’Assomption, accessible par Saint-Côme, pourront quant à eux profiter d’un nouveau terrain sur la rive ouest du lac de L’Assomption : 100 000 $ seront affectés à l’établissement de cette nouvelle infrastructure. Le Ministre a enfin annoncé la réfection du pont de la route 94, qui donne accès à de bons lacs de pêche et au nouveau camping qui sera aménagé à proximité.

« Le parc du Mont-Tremblant est un joyau de la région de Lanaudière. Avec les investissements annoncés aujourd’hui pour l’amélioration des infrastructures, le parc pourra demeurer un haut lieu de villégiature et de récréation, a tenu à mentionner le ministre Chevrette. Il s’agit d’une excellente nouvelle pour la région de Lanaudière et pour ce parc qui est le plus vaste des territoires protégés du Québec et aussi le doyen de tous les parcs. » a souligné le ministre Chevrette.

« L’avenir du parc du Mont-Tremblant doit aussi apporter des retombées économiques concrètes pour la Haute Matawinie et pour tout Lanaudière. Il faut renforcer les lieux d’accès au secteur limitrophe au comté de Berthier » a ajouté le député Baril.

« Depuis plus de dix ans, les montants consacrés à la consolidation et au développement des parcs étaient réduits au minimum. Un coup de barre s’imposait pour leur redonner la qualité d’un réseau d’État », a affirmé le ministre Bégin. Ce dernier a conclu en invitant les intervenants régionaux à prendre part aux audiences publiques qui auront lieu en septembre relativement à la classification du parc du Mont-Tremblant, que l’État désire classer comme parc de conservation, et à la révision de ses limites.

- 30 -

POUR INFORMATION :

Caroline Drouin
Attachée de presse
Cabinet du ministre de l’Environnement et de la Faune
(418) 521-3911

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017