Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqués de presse

LE MINISTÈRE DE L'ENVIRONNEMENT ET DE LA FAUNE ET LE MINISTÈRE DES RESSOURCES NATURELLES SE RÉJOUISSENT DE L'ADHÉSION DE NORSK HYDRO AU PROGRAMME ÉCOGESTE

Québec, le 23 novembre 1998 - Le ministère de l'Environnement et de la Faune et le ministère des Ressources naturelles, cogestionnaires du programme ÉcoGESte, sont heureux d'annoncer que la société minéralurgique Norsk Hydro vient d'adhérer à ce programme québécois d'enregistrement des mesures volontaires sur les changements climatiques, dont l'objectif est d'encourager la réduction des gaz à effet de serre (GES) de façon à permettre le respect de la Convention de Rio visant à stabiliser les émissions de GES pour l'an 2000 à leur niveau de 1990.

Dans le procédé d'extraction du magnésium à son usine de Bécancour, la société Norsk Hydro utilise l'hexafluorure de soufre (SF6), un puissant gaz à effet de serre et un des six visés expressément par le Protocole de Kyoto conclu en décembre 1997. Comme durant la période de 1990 à 1997, Norsk Hydro a diminué de 70 % ses émissions de SF6, cette réduction constitue la plus importante que le Québec pouvait obtenir de la part d'un seul générateur de gaz à effet de serre. De fait, il s'agit de 2 pour cent des quantités émises en 1990 pour l'ensemble du Québec.

Les chiffres communiqués et maintenant comptabilisés au registre d'ÉcoGESte sont, à cet égard, éloquents. Ainsi, en 1997, Norsk Hydro utilisait 0,64 kg de SF6 par tonne de magnésium contre 5,11 kg en 1990. Malgré une forte augmentation de production durant cette période, l'entreprise a donc réduit ses émissions de SF6 d'un volume très significatif de 6,27 millions de tonnes d'équivalent CO2. Pour l'année 1997, les émissions de SF6 ont été de 1,66 million de tonnes d'équivalent CO2 inférieures à leur niveau de 1990.

De plus, l'entreprise a indiqué à ÉcoGESte qu'elle compte réduire encore l'usage du SF6 de 1998 à l'an 2000, en passant à 0,15 kg par tonne de magnésium, avec comme objectif d'en arriver à en abandonner complètement l'utilisation. Pour ses efforts de réduction des émissions de gaz à effet de serre, Norsk Hydro se classe au premier rang au Québec. Une fois réalisée au complet, cette réduction constituera à elle seule une baisse de 3 pour cent par rapport aux quantités totales de gaz à effet de serre émises au Québec en 1990. Par ailleurs, on demeure confiant qu'à toute fin pratique, les émissions de SF6 de toutes provenances auront cessé à la fin de 2003.

Enfin, il est à souligner que le programme ÉcoGESte compte actuellement 70 adhérents provenant des secteurs institutionnels, commerciaux et industriels. Une compilation générale des efforts des participants québécois à la réduction des gaz à effet de serre est en voie d'être complétée et devrait être rendue publique au printemps 1999.

- 30 -

SOURCE :

Guy Gagnon
Direction des communications
Ministère de l'Environnement et de la Faune
521-3823, poste 4915
Roberte Robert, ing.
Responsable du programme ÉcoGESte
MEF
521-521-3950, poste 4907
Courriel : roberte.robert@menv.gouv.qc.ca

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017