Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqués de presse

DOSSIER DE L'EAU : QUÉBEC REFUSE LA STRATÉGIE FÉDÉRALE

Québec, le 11 février 1999 - « Le Québec n'a pas l'intention de donner suite à la demande du gouvernement fédéral d'imposer un moratoire sur les prélèvements d'eau douce à grande échelle puisqu'il ne lui reconnaît pas la légitimité d'intervenir sur la protection et la gestion des bassins hydrographiques du Québec. » Telle est la réponse du ministre de l'Environnement, Paul Bégin, à l'annonce du gouvernement fédéral concernant la mise en œuvre d'une stratégie de protection des eaux douces. « Une autre stratégie qui fait fi des compétences que le Québec exerce déjà pleinement » a-t-il ajouté.

Le ministre a ainsi expliqué que le Québec dispose, dans la Loi sur la qualité de l'environnement, d'outils lui permettant de contrôler les projets de prélèvement et de détournement de cours d'eau. Il a mentionné que le Règlement sur l'évaluation et l'examen des impacts sur l'environnement, en vigueur depuis 1980, assujettit ces projets au processus d'analyse des impacts sur l'environnement et si nécessaire à la tenue d'audiences publiques par le BAPE.

De plus, M. Bégin a rappelé que, le 26 janvier dernier, il a mandaté le Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE) pour tenir une consultation publique sur la gestion de l'eau. Cette consultation, dont le but est de connaître l'opinion des Québécoises et des Québécois sur l'approche à privilégier dans la gestion future de cette importante ressource, constitue la deuxième étape de la démarche entreprise par le Québec dans l'élaboration d'une politique québécoise sur la gestion de l'eau.

Enfin, le ministre s'interroge quant à la décision du gouvernement fédéral d'aller de l'avant avec sa stratégie alors que, dès le 3 décembre 1998, le Québec avait avisé les autorités fédérales qu'il ne remettrait pas en question sa propre démarche en participant au processus du gouvernement fédéral. De plus, le ministre Bégin prévient que : « Québec ne tolérera aucun empiétement du fédéral dans ses champs de compétence. »

- 30 -

SOURCE :

Caroline Drouin, attachée de presse
Cabinet du ministre de l'Environnement
Tél. : (418) 521-3911

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017