Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqués de presse

PROGRAMME DE RÉHABILITATION DES TERRAINS CONTAMINÉS

SEPT NOUVEAUX PROJETS RETENUS

Montréal, le 24 mars 1999 - Le ministère de l'Environnement du Québec et la Ville de Montréal ont approuvé une aide financière de l'ordre d'un million de dollars pour décontaminer les terrains nécessaires à la réalisation de sept nouveaux projets de développement. Ces sommes sont attribuées dans le cadre du Programme de réhabilitation de terrains contaminés en milieu urbain qui permet de rembourser aux promoteurs de projets admissibles 50 % des coûts de décontamination des terrains.

Parmi les sept projets retenus, trois sont de nature commerciale et industrielle. Il s'agit du Centre commercial Blue Bonnets, de la Phase III du Centre de développement des technologies de l'information et de la Cartonnerie de Montréal. La décontamination des terrains permettra aussi la réalisation de trois projets de développement résidentiel : le Royer Saint-Claude et le Berri Bonsecours dans le secteur du Vieux-Montréal et Les Pignons sur Hamilton dans Ville-Emard. Enfin, un nouveau projet « vert » de l'Administration municipale est associé à la qualité de vie des résidants du Sud-Ouest : le parc Saint-Patrick.

Un partenariat rentable entre le gouvernement du Québec et la Ville de Montréal

C'est au mois de juillet 1998 qu'un protocole d'entente a été signé entre le gouvernement du Québec et la Ville de Montréal pour encadrer l'application du Programme de réhabilitation des terrains contaminés en milieu urbain. Ce programme, d'une durée de cinq ans, prévoit des investissements de 60 millions pour la restauration de terrains contaminés. Le ministère de l'Environnement fournit 50 % des coûts, soit 30 millions $ et les promoteurs, dont la Ville de Montréal, contribuent pour le même montant.

Rappelons que sur les quinze projets retenus depuis le début du programme, cinq ont été ratifiés au début de février 1999. Ils requièrent des déboursés de l'ordre de 3 267 807 $ de la part du gouvernement du Québec, de la Ville de Montréal et des promoteurs pour la réhabilitation des terrains contaminés, ce qui entraînera des investissements potentiels de plus de 150 000 000 $.

Les projets en question sont : la Phase I du mail industriel de la Société de développement Angus (subvention de 136 000$, investissements de 6,3 M$), les Phases I et II du Centre de développement des technologies de l'information (subvention de 72 760 $, investissements de 10,5 M$), la Place de la Cité internationale (subvention de 1,3 M$, investissements de 100 M$), l'usine de Sol Plastiques (subvention de 116 000 $, investissements de 33 M$) et enfin, les résidences du Carré Saint-Antoine (subvention de 33 000 $, investissements de 1 M$).

Un bilan positif

Ce programme de réhabilitation de sols contaminés en milieu urbain constitue un véritable levier financier pour favoriser l'implantation sur le territoire montréalais de nouveaux projets de développement.

Depuis la mise en application du Programme, 22 projets de développement ont été entérinés et on prévoit qu'ils entraîneront des investissements de plus de 600 millions $ sur le territoire montréalais.

Les promoteurs intéressés à se prévaloir de cette aide financière doivent soumettre leurs projets au Laboratoire de contrôle et de recherche de la Ville de Montréal qui en fait une première analyse et s'assure de leur conformité aux exigences et aux objectifs du programme. La quatrième période d'inscription des dossiers se terminera le 30 avril 1999.

- 30 -

SOURCE :

Ministère de l'Environnement
Direction régionale de Montréal

 INFORMATION :

Jacques Roux
Direction régionale de Montréal
(514) 873-3636, poste 240
Christiane Bolduc
Ville de Montréal
Service des travaux publics et
de l'environnement
(514) 872-1784

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017