Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqués de presse

INFO-SMOG 1999 : LES AVERTISSEMENTS DE SMOG REPARTENT !

Montréal, le 12 mai 1999 - L’arrivée de la belle saison qui favorise la création des épisodes de smog, relance pour une sixième année consécutive la campagne d’information sur la qualité de l’air dans la grande région de Montréal : INFO-SMOG. Celle-ci sera en vigueur du 13 mai au 30 septembre 1999, grâce à la collaboration de la Communauté urbaine de Montréal, de la Direction de la santé publique de Montréal-Centre, du ministère de l’Environnement du Québec et d’Environnement Canada.

INFO-SMOG , ce sont des avis publics émis lors de conditions météorologiques favorables au dépassement des concentrations élevées d’ozone au niveau du sol, soit 82 ppb (parties par milliard). Ces concentrations sont considérées comme des niveaux dommageables pour la santé et pour l’environnement. Lorsque les concentrations d’ozone reviennent à des valeurs acceptables un nouvel avis est émis pour lever l’avertissement. En 1998, 4 épisodes de smog s’étendant sur 7 sept jours au total, ont dépassé la norme acceptable.

INFO-SMOG vise principalement à prévenir la population plus vulnérable des effets du smog sur la santé et à informer tous les citoyens des gestes concrets quotidiens qui peuvent être faits pour contribuer à l’amélioration de la qualité de l’air.

Durant les épisodes de smog, les personnes ayant des troubles respiratoires, particulièrement les asthmatiques, peuvent aggraver leur condition de santé. Les personnes effectuant des efforts physiques intenses peuvent également ressentir une légère gêne respiratoire. Pour éviter ces inconvénients, il est recommandé aux personnes à risque de restreindre toutes leurs activités et notamment d’éviter toute activité sportive intense durant cette période puisque la quantité d’ozone respirée est plus grande et peut irriter les voies respiratoires.

Le transport motorisé est la principale source d’émission des polluants générant le smog. Pour prévenir sa formation, des gestes individuels sont nécessaires. Comme d’utiliser les modes de transport en commun, de privilégier son vélo, la marche ou le covoiturage, de limiter la vitesse des transports motorisés individuels, d’entretenir régulièrement les véhicules moteurs. Également, il est recommandé de réduire l’utilisation de la peinture à l’huile, de solvants ou de produits chimiques volatils.

Pour plus de renseignements sur le smog, ses conséquences et sur les solutions pour contrer sa formation, des fiches techniques d’information du programme INFO-SMOG sont disponibles sur le site Internet de la CUM à l’adresse :

http://www.rsqa.qc.ca/ps03rsqf.htm

Les personnes désirant des informations particulières sur leur santé peuvent s’adresser au service Info-Santé de leur CLSC.

- 30 -

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017