Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqués de presse

ENVIRONNEMENT-QUÉBEC ET LA MUNICIPALITÉ DE SAINT-ÉTIENNE-DE-LAUZON PROCÈDENT À LA VALORISATION DES RÉSIDUS PRÉSENTS SUR LE SITE DE COMPOSTAGE ÉCOLOGIQUE LTÉE

Saint-Étienne-de-Lauzon, le 29 juin 1999 - C'est aujourd'hui qu'ont commencé les travaux visant la récupération et la valorisation des résidus et des eaux usées présents sur le site de la compagnie Compostage écologique ltée, dans la municipalité de Saint-Étienne-de-Lauzon. Le ministère de l'Environnement du Québec (MENV) accorde 100 000 $ par contrat à la Municipalité aux fins de la réalisation de ces travaux, qui s'échelonneront sur une dizaine de jours.

Exécution d'une injonction

Ces travaux de récupération et de valorisation des résidus présents chez Compostage écologique ltée font suite à une injonction émise par la Cour supérieure, le 10 octobre 1997 ; cette injonction ordonnait, entre autres, à M. Gilles Saindon et à Compostage écologique ltée d'enlever et de disposer hors de son site de compostage tous les résidus s'y trouvant et d'éliminer complètement les eaux de lixiviation de trois bassins de captage, au plus tard le 15 juin 1998.

Étant donné que M. Gilles Saindon, le propriétaire de Compostage écologique ltée, ne s'est pas conformé à cette injonction, non plus qu'il n'a donné suite à un autre avis formel qui lui a été émis en vertu de l'article 113 de la Loi sur la qualité de l'environnement, le 23 février 1999, le ministère de l'Environnement et la municipalité de Saint-Étienne-de-Lauzon ont convenu de procéder eux-mêmes aux travaux requis ; c'est le Ministère qui avance les fonds nécessaires à ces travaux, dont la réalisation est gérée par la Municipalité. Le Ministère entreprendra ensuite les procédures nécessaires, auprès de M. Gilles Saindon et de sa compagnie, pour se faire rembourser.

Valorisation

Les résidus à valoriser constituent un volume important : quelque 1 200 chargements de camion seront nécessaires pour les acheminer sur les lieux de valorisation, sans compter le volume des eaux de lixiviation, estimé à environ 1 500m3. La valorisation visée s'effectuera sur des terres agricoles et des sites dégradés et elle s'appuiera sur des plans agro-environnementaux de valorisation dûment approuvés par le ministère de l'Environnement. Les propriétaires des lieux de valorisation ont en outre obtenu un certificat d'autorisation du Ministère.

Problèmes environnementaux

Rappelons que, pour le ministère de l'Environnement et la municipalité de Saint-Étienne-de-Lauzon, Compostage écologique ltée a construit sans autorisation des plates-formes de compostage et exploité son site de compostage de manière non conforme ; il en est résulté une accumulation importante de résidus sur son site de même que des problèmes environnementaux significatifs. Ces problèmes avaient trait à des odeurs nauséabondes dégagées par le site - odeurs qui ont fortement incommodé les citoyens - et à la contamination des eaux souterraines.

Heureux dénouement

Autant pour la municipalité de Saint-Étienne-de-Lauzon que pour la Direction régionale de la Chaudière-Appalaches du ministère de l'Environnement, l'opération qui est en cours chez Compostage écologique ltée constitue un heureux dénouement, car elle garantit que la qualité de l'environnement de la Municipalité sera protégée de manière optimale.

- 30 -

SOURCE :

Christian Sasseville
Direction régionale de la Chaudière-Appalaches
Environnement-Québec
Tél. : (418) 386-8000, poste 230

POUR INFORMATION :

Christian Jobin
Maire
Municipalité de St-Étienne-de-Lauzon
Tél. : (418) 654-9600
Pierre-Hugues Boisvenu
Directeur régional de Chaudière-Appalaches
Environnement-Québec
Tél. : (418) 386-8000, poste 222

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017