Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqués de presse

BILAN DU PROGRAMME DE RÉHABILITATION DES TERRAINS CONTAMINÉS EN MILIEU URBAIN À MONTRÉAL

Montréal, le 6 juillet 1999 - Réunis au terrain des Ateliers Angus, le ministre de l'Environnement du Québec, monsieur Paul Bégin et le maire de Montréal, monsieur Pierre Bourque, ont dévoilé aujourd'hui le bilan de la première année d'activités du « Programme de réhabilitation des terrains contaminés en milieu urbain » pour la ville de Montréal.

Ainsi, suite à la signature de l'entente entre le gouvernement du Québec et la Ville de Montréal, le 2 juillet 1998, vingt-quatre projets ont été retenus. Les coûts estimés des travaux de restauration sont de l'ordre de 17 M$ assumés à part égale par le ministère de l'Environnement et la Ville de Montréal ou un partenaire privé. La moitié de ces projets, soit douze, font déjà l'objet de contrats signés pour des travaux de restauration qui totalisent 12 M$.

Depuis le début du Programme, vingt-huit pour cent des 30 M$ prévus à l'entente ont été engagés. « La décision du gouvernement du Québec d'investir pour réduire de façon importante la contamination des terrains qui présentent un fort potentiel de développement économique à Montréal est un autre exemple de notre détermination à mettre en oeuvre et concrétiser le développement durable en milieu urbain », a déclaré le ministre Bégin.

La ministre d'État aux Affaires municipales et à la Métropole, madame Louise Harel, a quant à elle insisté sur les retombées positives de ce programme sur la qualité de vie à Montréal. « En soutenant des projets de décontamination des sols ou de réhabilitation des sites à Montréal pour les rendre utilisables à nouveau, le gouvernement du Québec contribue à l'amélioration de la qualité de l'environnement et donc de la qualité de vie des Montréalaises et des Montréalais, en plus de stimuler l'activité économique et la création d'emplois à Montréal », a précisé madame Harel.

Au chapitre des retombées économiques, on estime que ces vingt-quatre projets de réhabilitation de terrains entraîneront des investissements qui totaliseront plus de 610 M$, ces investissements générant environ 2000 emplois permanents. Les projets retenus sont variés : aménagement de parcs, développement d'industries, construction d'édifices à bureaux ou d'unités de logements, pour n'en nommer que quelques-uns.

Pour sa part, le maire de Montréal, monsieur Pierre Bourque s'est réjoui que les objectifs de ce programme aient été pleinement réalisés. À sa première année, le programme a permis la revitalisation, à Montréal, de 24 terrains contaminés, représentant près de 400 000 m2 de terrains réhabilités, en plein coeur de zones urbaines. « Il s'agit là d'une formule gagnante pour Montréal », a précisé le maire en prenant l'exemple des anciens Ateliers Angus où la variété des projets réalisés permettent de revitaliser tout le quartier tant au niveau économique que sur le plan de la qualité de vie urbaine.

Le projet des Ateliers Angus, où s'est déroulée la conférence de presse, représente des déboursés totalisant 7 M$ dont la moitié est assumée par le gouvernement du Québec. La réhabilitation de ces terrains dans le secteur résidentiel qui consistait, dans un premier temps, en l'excavation de 154 000 m3 de sols contaminés, ne fera plus l'objet d'aucune restriction d'usage. Les sols excavés ont été confinés dans le secteur industriel, le parc central et le parc linéaire de façon sécuritaire, permettant leur réutilisation sans risque pour la santé et l'environnement.

Messieurs Bégin et Bourque se sont réjouis de l'excellente collaboration développée entre le ministère de l'Environnement et la Ville de Montréal. « La dernière année laisse présager que le Programme de réhabilitation des terrains contaminés en milieu urbain sera un franc succès tant au niveau environnemental qu'économique pour la ville de Montréal », de conclure le ministre de l'Environnement.

- 30 -

SOURCES :

Caroline Drouin, attachée de presse
Cabinet du ministre de l'Environnement
Tél. : (418) 521-3911
Jacques Roux
Ministère de l'Environnement
Direction régionale de Montréal
Tél. : (514) 873-3636, poste 240

POUR INFORMATION :

Christiane Bolduc
Ville de Montréal
Service des travaux publics et de l'environnement
Tél. : (514) 872-1784

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017