Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqués de presse

PROJET DE L’AQUARIUM ET DU JARDIN ZOOLOGIQUE DU QUÉBEC :

LE CONCEPT FINAL NE FERA PAS CONCURRENCE AU ZOO DE SAINT-FÉLICIEN

Québec, le 14 octobre 1999 – « Rien dans le concept du Jardin zoologique du Québec qui pourrait nuire au Zoo sauvage de Saint-Félicien ne sera retenu. » C’est en ces termes que le ministre de l’environnement, M. Paul Bégin, a réitéré aujourd’hui son engagement ferme envers la région du Saguenay—Lac-Saint-Jean concernant l’avenir du Jardin zoologique du Québec et du Zoo sauvage de Saint-Félicien.

Le ministre Bégin rappelle qu’en septembre 1998, le gouvernement du Québec donnait son appui à la Société des parcs et de sciences naturelles du Québec (SPSNQ) pour la relance de l’Aquarium et du Jardin zoologique du Québec. Cette décision du Conseil des ministres exigeait cependant la réalisation de certaines études comparatives, notamment par Tourisme Québec, préalablement à l’obtention d’une autorisation finale.

Considérant les réactions suscitées par cette décision dans la région du Saguenay—Lac-Saint-Jean, le ministre Bégin réitère aujourd’hui l’engagement qu’il avait déjà formulé en septembre 1998 à l’effet que le projet envisagé dans la région de Québec ne crée pas de concurrence déloyale au Zoo sauvage de Saint-Félicien.

Le ministre Bégin avait alors mis sur pied un comité de suivi formé de représentants des deux régions pour étudier les effets possibles du développement du Jardin zoologique du Québec sur celui de Saint-Félicien. Dans la foulée de ces travaux, le Tourisme Québec, qui participe à ce comité de suivi, a confié à la Chaire de tourisme de l’UQAM, le 29 mars 1999, le mandat de faire une étude portant sur le réseau québécois des jardins zoologiques.

Parallèlement aux travaux du comité de suivi, le concept de développement de l’Aquarium et du Jardin zoologique du Québec évolue en tenant compte des préoccupations exprimées par les intervenants de la région du Saguenay —Lac-Saint-Jean.

Dans ce contexte, le ministre Bégin, de même que le ministre délégué au Tourisme, monsieur Maxime Arseneau, se sont dit absolument convaincus « qu’une solution définitive et satisfaisante pour la région du Saguenay—Lac-Saint-Jean sera mise de l’avant afin d’assurer le développement harmonieux de ces deux équipements touristiques majeurs pour le Québec ».

- 30 -

SOURCE ET RENSEIGNEMENTS :

Caroline Drouin
Attachée de presse du ministre
Tél. : (418) 521-3911

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017