Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqués de presse

BUDGET DU QUÉBEC 2000-2001 : DES LEVIERS MAJEURS POUR L’ENVIRONNEMENT

QUÉBEC, le 15 mars 2000 – « Le Québec confirme encore une fois son engagement à faire du développement durable un axe prioritaire de sa stratégie économique », a déclaré le ministre de l’Environnement, ministre du Revenu et ministre responsable de la région de la Capitale Nationale, monsieur Paul Bégin, à l’issue du discours sur le budget du Québec 2000-2001.

« Les deux principales mesures environnementales annoncées, soit l’aide au développement durable et le soutien à l’amélioration des infrastructures municipales et écologiques, sont des leviers financiers majeurs qui nous permettront d’affronter avec confiance les grands défis environnementaux des années 2000», a-t-il ajouté.

Aide au développement durable

Ainsi, un nouveau programme d’aide au développement durable, doté d’une enveloppe initiale de 20 millions de dollars, encouragera les interventions dans des domaines stratégiques en environnement soit, la gestion des matières résiduelles, les problématiques atmosphériques ainsi que la gestion des eaux de surface et souterraines. Les projets liés au développement durable pourront correspondre à l’une ou l’autre des formes d’intervention suivantes : acquisition de connaissances, projet de recherche et de développement, matériel et campagne d’information, de sensibilisation ou d’éducation.

Le programme d’aide au développement durable comprend également un volet « bourses et stages » afin de soutenir les initiatives des jeunes Québécois et Québécoises voulant oeuvrer dans des secteurs d’activité liés à la protection de l’environnement et à l’utilisation judicieuse des ressources.

Les universités, organismes à but non lucratif, entreprises, municipalités et individus seront admissibles au nouveau programme qui sera géré en partenariat par des organismes environnementaux et des représentants du milieu des entreprises.

Programme québécois d’infrastructures

Le gouvernement du Québec a également annoncé dans le cadre du budget du Québec 2000-2001, un programme de 25 millions de dollars pour des interventions à caractère environnemental.

« Un programme qui permettra , entre autres, la décontamination et la renaturalisation de milieux naturels essentiels tels que les berges des lacs et des cours d’eau, l’accès au patrimoine écologique de même que les innovations technologiques à incidence environnementale », d’expliquer le ministre Bégin.

De plus, un deuxième volet portant sur les infrastructures municipales sera dédié à la réalisation d’équipements majeurs liés à l’approvisionnement en eau potable et au traitement des eaux usées. Doté d’une enveloppe de 175 millions de dollars, ce programme, qui sera géré par le ministère des Affaires municipales et de la Métropole, s’inscrit dans la poursuite et le renforcement des travaux d’assainissement des eaux effectués au cours des dernières années au Québec.

« Ces investissements dans l’amélioration des infrastructures municipales devraient également nous permettre d’aller de l’avant dans notre projet de modernisation du Règlement sur l’eau potable en vue d’améliorer la qualité bactériologique de l’eau destinée à la consommation et d’accroître l’efficacité de son contrôle », a précisé le ministre Bégin.

Exemption fiscale pour des équipements antipollution

Par ailleurs, pour le ministre Bégin, l’exemption de taxe foncière pour tous les équipements antipollution industriels, telle qu’annoncée dans le budget du Québec 2000-2001, est également une excellente nouvelle pour l’environnement. Pour compenser le manque à gagner des municipalités, le gouvernement québécois investira 10 millions de dollars à partir de 2000-2001 dans cette mesure incitative qui permettra de consolider les efforts de dépollution industrielle entrepris depuis plus de vingt ans au Québec.

Modernisation des usines de pâtes et papiers

Toujours dans le secteur industriel, le ministre Bégin a enfin voulu souligner que l’enveloppe de 100 millions de dollars qui sera versée à l’organisme Innovation-Papier (INNO-PAP) pour soutenir la modernisation des usines de pâtes et papiers les moins compétitives contribuera à l’instauration de mesures antipollution. Cette mesure devrait permettre l’implantation d’équipements plus performants sur les plans économique et environnemental.

« En plus de consolider nos efforts dans des secteurs clés de l’environnement et de la conservation des ressources, les projets qui seront mis de l’avant grâce à ces nouveaux investissements consacrés au développement durable seront autant de contributions à l’essor économique et à la création d’emploi », a conclu le ministre Bégin.

- 30 -

SOURCE :

Louise Barrette
Direction des communications
Tél. : (418)521-3823, poste 4163
Caroline Drouin
Attachée de presse du ministre
Tél. : (418) 521-3911

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017