Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqués de presse

LOI FÉDÉRALE SUR LES ESPÈCES EN PÉRIL AU CANADA :

« UN AUTRE DÉDOUBLEMENT INUTILE POUR LE QUÉBEC »

Québec, le 11 avril 2000 – C’est ce qu’a déclaré le ministre de l’Environnement, ministre du Revenu et ministre responsable de la région de la Capitale Nationale, monsieur Paul Bégin, en prenant connaissance de la proposition du gouvernement fédéral d’instaurer dans sa future Loi sur les espèces en péril au Canada, un filet de sécurité pour la protection des espèces menacées et de leurs habitats, non seulement sur les sites de juridiction fédérale, mais sur l’ensemble du territoire québécois.

« Le Québec a toujours agi de façon responsable et adéquate dans le domaine de la protection de ses espèces floristiques et fauniques les plus fragiles et il entend continuer à assumer sa juridiction en cette matière. En aucun moment nous n’accepterons une législation parapluie couvrant l’ensemble des actions dans ce domaine », a indiqué le ministre Bégin.

« Il ne saurait être question, pour le Québec, d’accepter que le gouvernement fédéral envahisse les compétences du Québec. Il doit exclure toute espèce, site ou habitat sous la juridiction du Québec et ne doit être instauré qu’à la demande des provinces ou des territoires. Le Québec, qui s’est toujours bien occupé de ses espèces menacées, n’aura pas besoin de recourir à une telle disposition », a-t-il ajouté.

Au Québec, la Loi sur les espèces menacées ou vulnérables, adoptée en 1989, la Loi sur la conservation et la mise en valeur de la faune et le Règlement sur les pêches permettent aussi bien de protéger les espèces dont la situation est précaire que leurs habitats. « Ces mesures ont permis de doter le Québec de l’ensemble des outils nécessaires à l’identification des espèces en péril, à leur désignation légale comme espèces menacées ou vulnérables, à la protection de leurs milieux ainsi qu’à l’élaboration et à la mise en œuvre de plans de rétablissement », a conclu le ministre Bégin.

- 30 -

SOURCE :

Louise Barrette
Direction des communications
Tél. : (418) 521-3823, poste 4163
Caroline Drouin
Attachée de presse du ministre
de l’Environnement
Tél. : 418-521-3911

    Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017