Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqués de presse

PROGRAMME D’AIDE AUX ENTREPRISES D’ÉCONOMIE SOCIALE ŒUVRANT DANS LE SECTEUR DE LA GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES : 300 000 $ SONT INVESTIS DANS L’ENTREPRISE PLATE-FORME CPT ET 20 EMPLOIS EN ENVIRONNEMENT DANS LA RÉGION DE LA CAPITALE NATIONALE, ANNONCE LE MINISTRE BÉGIN

Québec, le 19 mai 2000 – Le ministre de l’Environnement, monsieur Paul Bégin, annonce que plus de 300 000 $ seront investis pour soutenir l’entreprise Plate-Forme CPT, un organisme de Québec engagé dans la récupération, le recyclage et la revente des matières résiduelles.

Pour la députée de Taschereau, madame Agnès Maltais, « Cet organisme est doté d'une mission environnementale et sociale. Il détient une expertise formidable dans un secteur d'activité porteur d'avenir. Il intègre au marché du travail de jeunes adultes à qui il offre une formation spécialisée de qualité. Je suis heureuse de cet appui que lui donne le gouvernement. »

Fondée par Coup de Pouce Travail, Plate-Forme CPT utilise pour la fabrication de revêtement de plancher aux propriétés recherchées, la poudrette de caoutchouc produite à partir de pneus hors d’usage récupérés au Québec. Les sommes injectées par le gouvernement du Québec permettront à cette entreprise de moderniser ses équipements de production, agrandir ses locaux et accroître son volume de production. Le centre local de développement associé à ce projet est le CLD Québec-Vanier.

L’aide financière annoncée aujourd’hui provient du Programme d’aide aux entreprises d’économie sociale œuvrant dans le secteur de la gestion des matières résiduelles. Lancé en décembre 1999 dans le contexte du Plan d’action québécois sur la gestion des matières résiduelles 1998-2008, ce programme vise à soutenir la création ou le développement d’emplois durables axés sur la remise en état, le recyclage ou la revente de matières ou de produits rebutés. Les électroménagers, les textiles, les meubles, les surplus ménagers, les résidus de construction, de rénovation, de démolition de même que les résidus domestiques dangereux sont des exemples de produits visés par ces activités de récupération.

« Ce programme constitue une reconnaissance de l’apport important des entreprises d’économie sociale à la gestion environnementale des matières résiduelles au Québec et permet à des entreprises telles que Plate-Forme CPT de réaliser des projets extrêmement bénéfiques pour l’ensemble de la société », a pour sa part déclaré le ministre Bégin.

Ce programme est doté d’un budget de 17 millions de dollars répartis sur cinq ans. Les entreprises admissibles sont des coopératives ou des organismes à but non lucratif, tels les ressourceries, les déchetteries et les autres entreprises vouées à la mise en valeur des matières résiduelles. Les centres locaux de développement agissent comme porte d’entrée des demandes de subvention conformément à leur mandat d’intégrer dans un guichet unique multiservice les mesures d’aide et de soutien technique et financier à l’entrepreneuriat.

- 30 -

SOURCE :

Louise Barrette
Direction des communications
Tél. : (418) 521-3823, poste 4163
Caroline Drouin
Attachée de presse du ministre
de l’Environnement
Tél. : (418) 521-3911

    Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017