Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqués de presse

« QUÉBEC ACCUEILLE AVEC FIERTÉ L’ÉVÉNEMENT DU MILLÉNAIRE SUR LES TERRES HUMIDES »

Québec, le 4 août 2000 – C’est ce qu’a voulu souligner le ministre de l’Environnement, ministre du Revenu et ministre responsable de la région de la Capitale Nationale, monsieur Paul Bégin, en annonçant la tenue de cet événement d’envergure internationale qui se déroulera à Québec, du 6 au 12 août 2000.

« Au nom du gouvernement québécois, je félicite les organisateurs de cet important rassemblement mondial de scientifiques et de gestionnaires d’avoir choisi la Capitale Nationale, et ville du patrimoine mondial de l’Unesco, comme terre d’accueil pour discuter de nouvelles voies de recherche orientées vers l’utilisation durable, la restauration et la conservation des milieux humides de la planète », a précisé le ministre Bégin.

Le ministre Bégin a d'abord voulu exprimer son désir profond d’être solidaire des préoccupations internationales entourant la survie des milieux humides et des espèces vivant dans ces écosystèmes pleins de richesses biologiques. Il a ensuite rappelé les principales réalisations du Québec en faveur de la protection et de l'utilisation durable des milieux humides. Plus particulièrement, le Québec a été l’un des premiers États à avoir adopté une stratégie et un plan d’action pour la mise en œuvre de la Convention sur la diversité biologique sur son territoire, et plus récemment, un cadre d’orientation en vue d’une stratégie québécoise sur les aires protégées.

Par ailleurs, depuis une quinzaine d’années, le gouvernement du Québec, en collaboration avec la communauté scientifique et les organismes de conservation, a créé des programmes et réalisé des efforts importants pour la protection des milieux humides présentant un intérêt écologique majeur. Grâce à ces efforts, on constate aujourd’hui que près de la moitié du réseau des aires protégées au Québec, qui compte 1100 sites naturels, vise la sauvegarde de milieux humides. On note ainsi plusieurs réserves écologiques, dont la réserve écologique du Lac-à-la-Tortue, la réserve écologique des Caribous-de-Jourdan, la réserve écologique des Tourbières-de-Lanoraie et celle de Pointe-Platon, en bordure du fleuve Saint-Laurent ou, encore, les barachois de Carleton de même que de nombreux refuges fauniques.

Plusieurs ministères et organismes participent à l’organisation de ce congrès, entre autres aux excursions scientifiques et techniques qui permettront aux congressistes d’apprécier les splendides paysages associés aux milieux humides du Québec et d'apprécier l'expertise québécoise en matière de recherche, de restauration, d'utilisation et de conservation de ces milieux.

Le gouvernement du Québec est également fier de s'associer, à titre de partenaire majeur, à l'Événement du millénaire sur les terres humides. Sa participation financière à cet événement ainsi que sa généreuse contribution en termes de personnels experts, de services techniques et de matériel spécialisé en témoignent. Le gouvernement du Québec a consenti sur deux ans des subventions de l'ordre de 220 000 $ pour une contribution totale de plus d'un demi-million de dollars en argent, services de tous ordres et en ressources humaines.

Éléments indispensables du paysage québécois et de sa diversité biologique, les milieux humides constituent aussi une source de bénéfices socio-économiques. Les développements liés à la pratique d’activités de plein air, à l’écotourisme, à la chasse et au piégeage en sont des exemples. Et ce, sans compter le développement de l’industrie de l’extraction de la tourbe, la culture maraîchère sur les sols organiques et les aménagements récents pour la culture de la canneberge dans des tourbières du Québec méridional.

« Composante essentielle de la diversité écologique du territoire, les milieux humides sont avant tout des écosystèmes fragiles. C’est pourquoi, je souhaite à toutes les participantes et participants un congrès le plus fructueux possible pour le maintien de notre engagement envers la protection d’une ressource unique tant à la grandeur du Québec qu’à l’échelle planétaire », a conclu le ministre Bégin.

- 30 -

SOURCE :

Caroline Drouin
Attachée de presse du ministre
de l’Environnement
Tél. : 418-521-3911

POUR INFORMATION :

Rolande Laveau
Direction des communications
Tél.: 418-521-3823, poste 4494
Courriel:
rolande.laveau@menv.gouv.qc.ca

ANNEXE
LISTE DES MINISTÈRES ET ORGANISMES QUÉBÉCOIS QUI CONTRIBUENT À L'ÉVÉNEMENT DU MILLÉNAIRE SUR LES TERRES HUMIDES

Le ministère de l'Environnement
Le ministère des Ressources naturelles
Le ministère des Transports
Le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation
Le ministère des Relations internationales
Le ministère de la Recherche, de la Science et de la Technologie
Le ministère des Relations avec les citoyens
Le ministère du Conseil exécutif
Le Secrétariat à la jeunesse
La Société de la Faune et des Parcs
La Commission de la Capitale Nationale
Hydro-Québec
Tourisme Québec
Le Bureau de la Capitale Nationale

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017