Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqués de presse

Programme de réhabilitation des terrains contaminés en milieu urbain (Revi-Sols)

LE MINISTÈRE DE L’ENVIRONNEMENT ET LA VILLE DE MONTRÉAL CONSOLIDENT LEUR ENTENTE POUR FAVORISER LE TRAITEMENT DES SOLS CONTAMINÉS

Montréal, le 18 septembre 2000 - Le ministre de l’Environnement, ministre du Revenu et ministre responsable de la région de la Capitale Nationale, M. Paul Bégin, et le maire de Montréal, monsieur Pierre Bourque, ont annoncé aujourd’hui une bonification du protocole d’entente intervenu le 2 juillet 1998 entre le ministère de l’Environnement et la Ville de Montréal pour la mise en oeuvre du Programme de réhabilitation des terrains contaminés en milieu urbain, maintenant appelé Revi-Sols. Cette bonification a principalement pour effet d’accroître l’aide financière consentie aux promoteurs qui utiliseront des technologies de traitement des sols contaminés plutôt que l’enfouissement.

La modification au programme, en vigueur depuis le 18 avril 2000, fait donc passer le taux de participation financière du Ministère de 50 à 70 % pour les travaux admissibles liés à l’utilisation de technologies éprouvées de traitement des sols contaminés comme, par exemple, la biodégradation sur place ou hors site des matériaux affectés d’une pollution aux hydrocarbures. Les coûts des travaux d’enfouissement, quant à eux, continueront d’être partagés à parts égales entre le Ministère et le promoteur.

Par ailleurs, les modifications apportées au programme permettent dorénavant à la Ville de Montréal, tout comme aux autres municipalités québécoises, de procéder à la décontamination d’un terrain à fort potentiel de développement lui appartenant mais ne faisant pas l’objet pour l’instant d’un projet d’investissement avec un promoteur. Le montant maximum global de la contribution gouvernementale pour ce type de projets pourra atteindre 25 % des 30 M$ prévus au programme montréalais.

Le ministre Bégin a souligné « que ce partenariat tripartite entre la municipalité, le Gouvernement et un promoteur privé s’avère une formule gagnante à tout point de vue, puisqu’il permet la récupération de terrains contaminés et leur affectation à des usages résidentiel, commercial ou industriel. Et monsieur Bégin a conclu : « Cette nouvelle entente avec la Ville de Montréal permettra sans doute la réalisation d’un plus grand nombre de projets et la réhabilitation de terrains présentant des perspectives inégalées de développement ».

Pour sa part, le maire de Montréal s’est dit heureux de cette bonification du programme, « une amélioration significative du taux d’aide financière qui s’inscrit dans la volonté de notre Administration d’aider les promoteurs à travailler dans le sens du développement durable afin de trouver des alternatives intéressantes à l’enfouissement des sols contaminés ». Le maire a insisté sur le fait que la Ville de Montréal multipliait les efforts à ce chapitre, « notamment en étant un des membres fondateurs du Centre d’excellence de Montréal en réhabilitation de sites et un des partenaires industriels de la Chaire d’étude de l’École Polytechnique de Montréal en assainissement et gestion des sites ».

QUATRE NOUVEAUX PROJETS SERONT SUBVENTIONNÉS

L’annonce de cette bonification du programme a eu lieu sur le site de l’usine Sol Plastiques, dans l’est de Montréal, un projet de développement qui a déjà fait l’objet d’une aide financière dans le cadre du programme. Une subvention totalisant un peu plus de 100 000 $ a été versée l’an dernier à la Ville de Montréal par le Ministère afin de défrayer la moitié des coûts de réhabilitation pour permettre l’implantation sur ce terrain d’une usine de produits industriels fabriqués à partir de plastique recyclé, un investissement de 33 M$ dans l’économie montréalaise.

Le ministre de l’Environnement et le maire de Montréal ont par ailleurs annoncé l’octroi de nouvelles subventions totalisant 1 551 650 $ pour décontaminer les terrains nécessaires à la réalisation de quatre autres projets à Montréal. Ces sommes sont, ici encore, attribuées dans le cadre du programme Revi-Sols qui permet de rembourser aux promoteurs de projets éligibles de 50 % à 70 % du coût de réhabilitation des terrains.

Ces subventions permettront la réalisation sur le territoire montréalais du projet résidentiel et commercial du Parc Lévis à l’est du Marché Atwater, d’un nouveau magasin Canadian Tire sur le boulevard Sainte-Anne-de-Bellevue et d’un restaurant Tim Hortons sur la rue Notre-Dame Est au coin de la rue Dickson. Le projet municipal de l’Éco-centre Rivière-des-Prairies sur le boulevard Henri-Bourassa au coin de la rue Léopold-Christin a aussi été retenu.

Ces quatre projets représentent des investissements potentiels de 34,4 M$ et la décontamination des terrains nécessitera des déboursés de l’ordre de 3,1 M$ dont la moitié proviendra du gouvernement du Québec et l’autre moitié des promoteurs privés ou de la Ville.

Une entente profitable

Depuis la mise en application du programme, on estime que les 47 projets de développement retenus jusqu’à maintenant à Montréal entraîneront des investissements de 750,9 millions $ et généreront la création d’environ 6 000 emplois.

Les promoteurs intéressés à se prévaloir de cette aide financière doivent soumettre leurs projets au Laboratoire de contrôle et de recherche de la Ville de Montréal qui en fait une première analyse et s’assure de leur conformité aux exigences et aux objectifs du programme. La fin de la période d’inscription courante a été fixée au 27 octobre 2000.

- 30 -

SOURCE :

Hélène Ross
Conseillère en communication
Ministère de l’Environnement
Direction régionale de Montréal
Tél : (514) 873-3636 poste 245

Caroline Drouin, attachée de presse
Cabinet du ministre de l’Environnement
Tél. : (418) 521-3911
Madeleine Champagne
Cabinet du maire
Ville de Montréal
Tél. : (514) 872-3007

POUR INFORMATION :

Yves Valiquette
Ministère de l’environnement
Direction régionale de Montréal
Tél : (514) 873-3636, poste 257
Christiane Bolduc
Service des travaux publics et de l’environnement
Ville de Montréal
Tél. : (514) 872-1784

  Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017