Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqués de presse

QUÉBEC ACCORDE 300 000 $ À L’ENTREPRISE D’ÉCONOMIE SOCIALE RENAISSANCE

Montréal, le 18 septembre 2000 – Le gouvernement du Québec accorde une aide financière de 300 000 $ à Renaissance, une entreprise d’économie sociale située à Montréal spécialisée dans la revente de biens de consommation usagés. Cette aide financière lui permettra de consolider 5 emplois et d’en créer 15 autres.

Le ministre de l'Environnement, ministre du Revenu et ministre responsable de la région de la Capitale Nationale, M. Paul Bégin, en a fait l’annonce aujourd’hui en présence du directeur général, monsieur Pierre Legault, et du Président du Conseil d’administration, monsieur Gérard Labelle. « Je suis fier de la qualité du projet mis de l’avant par Renaissance. L’originalité de l’approche de cette entreprise est de favoriser le développement d’emplois qui s’appuie sur l’utilisation optimale de ressources constituées de matières résiduelles. Cette entreprise est non seulement un lieu privilégié de collecte et de revente de biens de consommation usagés, mais c’est également un endroit où les personnes à faible revenu ont accès à des articles de première nécessité, à prix modique », a souligné le ministre Bégin.

Cette subvention est accordée dans le cadre du Programme d’aide aux entreprises d’économie sociale oeuvrant dans le secteur des matières résiduelles. Lancé en décembre 1999 dans le contexte du Plan d’action québécois sur la gestion des matières résiduelles 1998-2008, ce programme vise à soutenir la création ou le développement d’emplois durables axés sur la remise en état, le recyclage ou la revente de matières ou de produits rebutés. Les électroménagers, les textiles, les meubles, les surplus ménagers, les résidus de construction, de rénovation, de démolition de même que les résidus domestiques dangereux sont des exemples de produits visés par ces activités de récupération.

La subvention de 300 000 $ permettra à Renaissance de consolider et développer son entreprise. Le ministre Bégin a également souligné le rôle innovateur de l’entreprise qui a été mise sur pied en 1994 par les dirigeants de la banque alimentaire Moisson Montréal. « Il s’agit d’un excellent exemple d’entreprise d’économie sociale. Son programme spécifique de formation professionnelle, sociale et personnelle constitue un facteur de succès indéniable pour la création de nouveaux emplois dans le secteur du développement durable. »

Tout en travaillant en faveur de la protection de l’environnement, les dirigeants de l’entreprise qui ont fait leur le proverbe : « Donne à un homme un poisson, il mangera un jour, montre lui à pêcher, il mangera toujours » risquent d’en vérifier la véracité puisque Renaissance vient de terminer une année exceptionnelle avec un nombre record de 180 participantes et participants.

- 30 -

SOURCE :

Caroline Drouin
Attachée de presse
du ministre de l'Environnement
Tél.: (418) 521-3911
 

  Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017