Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqués de presse

QUÉBEC ACCORDE 300 000 DOLLARS À L’ARMÉE DU SALUT ET RENAISSANCE-QUÉBEC POUR LA CRÉATION DE L’ENTREPRISE VALORIBEC

Québec, le 12 octobre 2000 – Le gouvernement du Québec accorde 300 000 $ à l’Armée du Salut et Renaissance Québec. Cet organisme verra à la création de l’entreprise Valoribec, dont la spécialité sera la récupération, le recyclage et la revente de vêtements usagés. Ce montant investi par le gouvernement permettra la création de 14 emplois et la consolidation de 8 autres.

Au nom du ministre de l’Environnement, ministre du Revenu et ministre responsable de la région de la Capitale Nationale, monsieur Paul Bégin, c’est le député de Chauveau qui en a fait l’annonce aujourd’hui en présence de madame Nicole Leblanc et de monsieur Jean Laroche, respectivement présidente et directeur général de Valoribec, de monsieur Claude Duquette, directeur général de l’organisme promoteur du projet et de monsieur Claude Larose, président du Centre local de développement Vanier.

Pour le député de Chauveau, monsieur Raymond Brouillet, « l’approche novatrice, le dynamisme et la vision qui font la marque de commerce de ce nouveau projet sont une garantie de succès. Cette nouvelle entreprise saura répondre, j’en suis convaincu, à de nombreux besoins du milieu tout en créant des emplois de qualité. Je suis donc très heureux de cet appui que lui donne le gouvernement. »

Ce projet, qui se traduira par l’ouverture d’un magasin à grande surface, permettra à l’entreprise Valoribec d’exercer ses activités en suivant toute la filière du vêtement usagé : de la cueillette jusqu’à la mise en marché en passant par le tri sélectif et la revalorisation.

Outre le marché de Québec, la nouvelle entreprise vise à développer son réseau de vente à l’exportation en ce qui concerne une partie des vêtements récupérés. Enfin, grâce à ses partenaires financiers, elle pourra, pour assurer sa croissance, s’appuyer sur la consolidation de son atelier de couture et de préparation du linge pour le déchiquetage de la fibre et la production de chiffon, notamment pour la vente à des clients du secteur industriel.

L’aide financière annoncée aujourd’hui provient du programme d’aide aux entreprises d’économie sociale oeuvrant dans le secteur de la gestion des matières résiduelles. Lancé en décembre 1999 dans le contexte du Plan d’action québécois sur la gestion des matières résiduelles 1998-2008. Ce programme vise à soutenir le développement d’emplois durables axés sur la remise en état, le recyclage ou la revente de matières ou de produits rebutés. Les électroménagers, les textiles, les meubles, les surplus ménagers, les résidus de construction, de rénovation, de démolition de même que les résidus domestiques dangereux sont des exemples des produits visés par ces activités de récupération.

Pour le ministre Bégin « ce programme constitue une reconnaissance de l’apport important des entreprises d’économie sociale à la gestion environnementale des matières résiduelles en plus de créer, comme c’est le cas de Valoribec, des emplois durables et de qualité qui sont autant de contributions profitables pour l’ensemble de la collectivité québécoise. »

- 30 -

SOURCE :

Louise Barrette
Direction des communications
Tél : (418) 521-3823, poste 4163
 

POUR INFORMATION :

Caroline Drouin
Attachée de presse du ministre
de l’Environnement
Tél : (418)-521-3911
 

  Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017