Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqués de presse

LES MINISTRES BRASSARD ET BÉGIN PRÉCISENT LES ATTENTES DU QUÉBEC AU REGARD DE LA STRATÉGIE PANCANADIENNE SUR LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES

Québec, le 13 octobre 2000 – À quelques jours d’accueillir à Québec leurs homologues fédéraux, provinciaux et territoriaux dans le contexte de la Réunion mixte des ministres de l’Énergie et de l’Environnement, les ministres Jacques Brassard et Paul Bégin ont tenu à préciser les attentes du Québec au regard de la Stratégie pancanadienne sur les changements climatiques, qui constituera un des points de discussion majeurs de cette rencontre qu’ils coprésideront par ailleurs.

D’entrée de jeu, monsieur Bégin a souligné que dans la foulée de la Convention de Rio en 1992, le Québec a été très actif dans le dossier des changements climatiques et ce, particulièrement avant et pendant la conférence internationale de décembre 1997 au Japon, conférence à laquelle il a lui-même participé et qui s’est conclue par l’adoption de ce qu’on appelle maintenant le Protocole de Kyoto. Son collègue, monsieur Brassard, a rappelé que : « La mise en œuvre de toute convention internationale relève de la responsabilité du Québec en ce qui a trait à ses domaines de responsabilités. Et à cet égard, en rapport avec les engagements pris par le Québec vis-à-vis de la Convention cadre des Nations Unies sur les changements climatiques et éventuellement du Protocole de Kyoto, ce sera avant tout par l’entremise du Plan d’action québécois sur les changements climatiques 2000-2002 que le Québec entend les réaliser et ce, dans un esprit de développement durable. »

Pour sa part, monsieur Bégin entend à nouveau rappeler « l’importance pour le Québec que des travaux sur les critères de répartition de l’effort canadien de réduction des gaz à effet de serre s’amorcent rapidement en tenant compte d’une répartition équitable de cet effort sur une base territoriale ». À cet égard, les coprésidents de la rencontre, MM. Brassard et Bégin, ont fait inscrire cette question à l’ordre du jour.

Les deux ministres québécois ont indiqué qu’ils proposeront à leurs homologues la mise sur pied d’un comité pour examiner le partage sur une base territoriale de l’effort canadien interne de réduction de gaz à effet de serre (pouvant aller jusqu’à – 6 % du niveau de 1990). Par ailleurs, monsieur Brassard rappellera à ses collègues l’importance de la reconnaissance des puits forestiers et du rôle de l’hydroélectricité dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre, tant au plan canadien qu’au plan international.

Enfin, messieurs Bégin et Brassard ont signifié que tout projet d’entente cadre fédérale-provinciale-territoriale sur les changements climatiques devra respecter les compétences du Québec et assurer une participation du gouvernement québécois à toute décision relative à la mise en œuvre du Protocole de Kyoto dans les secteurs relevant de sa responsabilité.

- 30 -

SOURCE :

Caroline Drouin
Attachée de presse
du ministre de l’Environnement
Tél. : (418) 521-3911
 
POUR INFORMATION :
Louise B. Accolas
Attachée de presse
du ministre des Ressources naturelles
Tél. : (418) 643-7295
 

  Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017