Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqués de presse

Programme d’aide aux entreprises en économie sociale œuvrant dans le secteur de la gestion des matières résiduelles

LE MINISTRE BÉGIN TRACE UN BILAN POSITIF DU PROGRAMME

Sainte-Foy, le 10 novembre 2000 – À l’occasion de l’Assemblée générale annuelle des membres du Réseau des ressourceries du Québec, le ministre de l’Environnement, ministre du Revenu et ministre responsable de la région de la Capitale Nationale, monsieur Paul Bégin, a tracé un bilan des résultats obtenus après une première année d’activités du Programme d’aide aux entreprises d’économie sociale œuvrant dans le secteur de la gestion des matières résiduelles.

Lancé en décembre dernier dans le contexte du Plan d’action québécois sur la gestion des matières résiduelles 1998-2008, le Programme d’aide aux entreprises d’économie sociale vise à soutenir la création ou le développement d’emplois durables axés sur la remise en état, le recyclage ou la revente de matières ou produits rebutés, comme les électroménagers, les textiles, les meubles, les surplus ménagers, les résidus de construction, de rénovation, de démolition et les résidus domestiques dangereux.

Bilan après un an

D’entrée de jeu, le ministre Bégin a rappelé les objectifs du programme qui vise à stimuler la création d’activités de mise en valeur des matières résiduelles. Un montant de 17 M$ s’y rattache sur une période de 5 ans, dont 5 M$ pour la première période budgétaire et 3 M$ pour les 4 périodes subséquentes.

Au 30 octobre 2000, plus de 90 demandes d’aide financière ont été reçues. Le Comité d’évaluation, sur lequel siègent plusieurs partenaires, a recommandé une quarantaine de projets. Ceux-ci représentent des subventions de l’ordre de 8 M$ de la part du Ministère, pour un investissements total de l’ordre de 17 M$. On estime à plus de 700 le nombre d’emplois qui seront créés ou maintenus par ces projets.

Les projets se répartissent dans 13 régions administratives du Québec. Au total, 40 % des projets acceptés concernent le créneau de la récupération de vêtements et de textiles, et 36 % des projets touchent la récupération des papiers et des cartons. On constate également que 11 types de matières récupérées sont touchés par les projets, dont notamment le bois, les métaux et le plastique.

Pour le ministre Bégin, ce bilan succinct des résultats obtenus est des plus positif. Il démontre, sans l’ombre d’un doute, que ce programme répond à des besoins réels dans le domaine de la récupération et du recyclage, ainsi qu’aux objectifs de création d’emploi tel que souhaité lors du Sommet sur l’économie et l’emploi à l’automne 1996.

Les perspectives

En conclusion, le ministre Bégin a souligné qu’à la lumière des résultats obtenus au cours de la première année, « il s’avère essentiel de soutenir les entreprises d’économie sociale œuvrant dans le secteur de la gestion des matières résiduelles, qui est un secteur prometteur de développement économique et de création d’emplois et qui contribue concrètement au développement durable, pour le plus grand bénéfice des Québécoises et des Québécois. »

- 30 -

SOURCE :

Huguette Gendreau
Conseillère en communications
Direction des communications
Tél. : (418) 521-3823 poste 4965
 

POUR INFORMATION :

Caroline Drouin
Attachée de presse
du ministre de l’Environnement
Tél. : (418) 521-3911
 

  Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017