Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqués de presse

LE MINISTRE BÉGIN REMET UNE SUBVENTION À VESTO-RECYCLO, UNE ENTREPRISE D’ÉCONOMIE SOCIALE

Québec, le 18 décembre 2000 – Le ministre de l’Environnement, ministre du Revenu et ministre responsable de la région de la Capitale Nationale, monsieur Paul Bégin, annonce qu’un montant de 165 000 $ est versé pour la consolidation de l’entreprise Vesto-Recyclo, dans le contexte du Programme d’aide aux entreprises d’économie sociale oeuvrant dans le secteur de la gestion des matières résiduelles. Ce montant s’ajoute à un montant de plus de 11 000 $ qui avait été versé précédemment pour compléter une étude de marché. L’annonce a été faite dans les locaux de Vesto-Recyclo, à Loretteville, en présence du vice-président de l’Assemblée nationale et député de Chauveau, M. Raymond Brouillet et du maire de Loretteville, M. Denis Giguère.

L’entreprise d’économie sociale comprend un volet magasin ainsi qu’un volet S.O.S. couture mode, pour la confection de vêtements adaptés aux personnes handicapées. Vesto-Recyclo effectue toutes les étapes nécessaires pour la préparation des vêtements à la revente, soit le tri, le lavage, les réparations, le repassage et l’étiquetage. La subvention octroyée permettra à l’entreprise d’améliorer les équipements afin d’accroître la productivité et d’augmenter les activités de recyclage de vêtements. Cette consolidation assurera le maintien des quatre emplois existants. Vesto-Recyclo est, avec Maintien à domicile et La Maison communautaire Henri-Bergeron, l’une des trois composantes de Aide à la communauté et services à domicile qui œuvre à Loretteville depuis 1986 et qui agit comme promoteur du projet.

« Le projet fait appel à la participation des citoyennes et des citoyens, et particulièrement du secteur communautaire, à ce défi collectif en faveur de la protection de l’environnement. De plus, tout en maintenant des emplois durables et de qualité, ce projet permettra de contribuer à l’utilisation optimale des matières résiduelles et à l’atteinte des objectifs de récupération du Plan d’action québécois sur la gestion des matières résiduelles 1998-2008 », a déclaré le ministre Bégin.

« Je suis particulièrement fier que cette aide vienne consolider une œuvre supportée par des heures de bénévolat et surtout heureux que cela permette à des gens de réinsérer le marché de l’emploi au service d’une collectivité et de son environnement », mentionne M. Brouillet.

S’inscrivant dans le Plan d’action québécois sur la gestion des matières résiduelles 1998-2008, le Programme d’aide aux entreprises d’économie sociale vise à soutenir la création ou le développement d’emplois durables axés sur la remise en état, le recyclage ou la revente de matières ou produits rebutés, comme les électroménagers, les textiles, les meubles, les surplus ménagers, les résidus de construction, de rénovation, de démolition et les résidus domestiques dangereux.

Bilan du Programme après un an

À l’occasion de cette annonce, le ministre Bégin a rappelé les objectifs du programme qui vise à stimuler la création d’activités de mise en valeur et de réutilisation des matières résiduelles et la création d’emplois. Au 30 octobre 2000, plus de 90 demandes d’aide financière ont été reçues.

Le Comité d’évaluation, sur lequel siègent plusieurs partenaires, a recommandé plus de quarante projets concernant l’ensemble des matières récupérées ciblées par le programme. Au total, plus de 40 % des projets acceptés concernent le créneau de la récupération de vêtements et de textiles et 36 % des projets touchent la récupération des papiers et des cartons. Ceux-ci représentent des subventions de l’ordre de 8 M $ de la part du Ministère, pour un investissement total de 17 M $. On estime à plus de 700 le nombre d’emplois qui seront créés ou maintenus par ces projets. Dans la région de la Capitale Nationale, le programme a soutenu des projets concrets représentant le maintien ou la création d’une cinquantaine d’emplois. « Je ne peux que constater tout l’effort et le travail consacrés à la préparation de projets mobilisateurs permettant la participation à l’atteinte des objectifs du plan d’action, dans toutes les régions du Québec et surtout les retombées importantes sur la création d’emplois », a déclaré le ministre Bégin.

Pour le ministre Bégin, le programme a connu rapidement un vif succès et le bilan des résultats obtenus est des plus positifs. Le programme répond à des besoins réels dans le domaine de la récupération et du recyclage. Il rejoint aussi les objectifs de création d’emploi mis de l’avant lors du Sommet sur l’économie et l’emploi à l’automne 1996.

Photo disponible

- 30 -

SOURCE :

Marjolaine Leclerc
Conseillère en communications
Direction des communications
Tél. : (418) 521-3823 poste 4192
 

POUR INFORMATION :

Caroline Drouin
Attachée de presse
du ministre de l’Environnement
Tél. : (418) 521-3911
 

  Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017