Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqués de presse

PROGRAMME D’AIDE RELATIF AUX PRIORITÉS ENVIRONNEMENTALES (PAPE)

LE MINISTRE BÉGIN ANNONCE L’OCTROI D’UNE AIDE FINANCIÈRE DE 403 208 $ À SEPT ORGANISMES ENVIRONNEMENTAUX

Québec, le 25 janvier 2001 – Le ministre de l’Environnement, ministre du Revenu et ministre responsable de la région de la Capitale Nationale, monsieur Paul Bégin, annonce l’attribution d’une aide financière totalisant 403 208 $ à sept projets sélectionnés dans le cadre du Programme d’aide relatif aux priorités en environnement 2000-2001 (PAPE), qui en est à sa deuxième édition. Ces projets, qui s’étalent sur une période maximale de deux ans, témoignent de l’effort commun du Ministère et de ses partenaires pour axer leurs efforts vers la résolution de cinq grandes problématiques environnementales, soit les changements climatiques, la conservation de la diversité biologique, la gestion de l’eau, la pollution d’origine agricole et la promotion du développement durable.

« Ce programme, dont les projets sont réalisés en association avec les partenaires environnementaux, se veut un moyen de plus, pour réaliser la vaste mission ministérielle à l’égard de la protection de l’environnement et de la conservation des ressources. », a déclaré le ministre Bégin.

Le PAPE s’adresse à tout organisme privé à but non lucratif dont les mandats ou objectifs, inscrits dans sa charte, sont directement liés aux priorités du ministère de l’Environnement. Il vise à soutenir l’action des organismes oeuvrant pour la protection de l’environnement, la promotion du développement durable et la conservation de la diversité biologique en vue de susciter des changements de comportement et d’assurer la conservation et l’utilisation rationnelle des ressources jugées prioritaires.

Les sept projets retenus pour fins de financement sont :

Dans la région de la Capitale Nationale :

  • La Société de conservation des milieux humides du Québec, s’est vue attribuer 30 000 $ afin d’améliorer la protection de la biodiversité des terres humides de la rivière du Sud par l’identification des secteurs prioritaires à protéger et la sensibilisation des propriétaires fonciers concernés.

Dans la région de Montréal :

  • Le Tour de l’île de Montréal disposera quant à lui de 100 000 $ pour l’organisation du Jour V, c’est-à-dire une vaste mobilisation en faveur du vélo au quotidien visant à inciter les citoyens du Grand Montréal à utiliser le vélo pour leurs déplacements.

  • Par ailleurs, la Fondation québécoise en environnement consacrera les 50 000 $ reçus à la production et à la distribution d’une trousse éducative sur les changements climatiques en version cédérom. Cet outil de vulgarisation, destiné au milieu scolaire, pourra être utilisé dans le cadre des cours du premier cycle du secondaire. Il permettra de rejoindre près de 150 000 élèves du réseau scolaire québécois.

Dans la région de Chaudière-Appalaches :

  • Le Comité de restauration de la rivière Etchemin (CRRE) affectera les 44 500 $ octroyés à l’implantation d’une démarche participative multicritère pour la gestion de l’eau par bassin versant pour le bassin versant de la rivière Etchemin. Cette démarche a pour but de concilier l’amélioration de la qualité de vie des citoyens, le respect de l’environnement et les impératifs économiques.

Dans la région de l’Estrie :

  • Pour son projet Le Corridor Appalachien, une stratégie de conservation transfrontalière, la Fiducie foncière de la Vallée de Ruiter reçoit une aide de 95 000 $ pour élaborer et mettre en œuvre, en collaboration avec les partenaires locaux et régionaux, une stratégie de conservation pour la grande région des Monts Sutton et le corridor naturel Québec/Vermont afin d’orienter de manière structurée les futures actions visant à préserver leur diversité biologique et d’y promouvoir le développement durable.

  • Pour sa part, le Regroupement des associations pour la protection de l’environnement des lacs et des cours d’eau de l’Estrie et du haut bassin de la rivière Saint-François (RAPPEL) utilisera les 33 708 $ pour concevoir, réaliser et distribuer un guide des bonnes pratiques d’aménagement riverain à l’intention du grand public.

Dans la région du Saguenay - Lac-Saint-Jean :

  • Basée à Ville de La Baie, la Zone d’intervention prioritaire (ZIP) – Saguenay est récipiendaire d’une subvention de 50 000 $ pour réaliser la Caractérisation de deux cours d’eau en milieu agricole soit la Décharge du lac Maltais et le ruisseau à Benjamin. Ce projet comprend la réalisation d’un plan d’intervention englobant les sources de pollution, leur nature, les mesures de réhabilitation et le potentiel biologique des milieux.

-30-

Source :

Marjolaine Leclerc
Conseillère en communications
Direction des communications
Tél. : (418) 521-3823 poste 4192

Pour information :

Caroline Drouin
Attachée de presse
du ministre de l’Environnement
Tél. : (418) 521-3911

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017