Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqués de presse

DES RÉSULTATS RASSURANTS SUR LA QUALITÉ DE L’EAU POTABLE À SHANNON

Québec, le 15 mars 2001 - À la lumière des résultats de la dernière campagne d’échantillonnage, le ministre de l’Environnement du Québec, M. André Boisclair, tient à rassurer la population de Shannon : « Tous les résultats obtenus nous indiquent que les problèmes de contamination au trichloroéthylène (TCE) sont concentrés dans la zone à risques située au nord de la voie ferrée de la ville de Shannon. La campagne d’échantillonnage démontre aussi l’efficacité totale des appareils de traitement ».

Résultats de la campagne d’échantillonnage

Rappelons qu’en appui à la municipalité et dans le but d’assurer un approvisionnement en eau potable qui soit sécuritaire pour tous, le ministère de l’Environnement est engagé dans une vaste campagne d’échantillonnage de l’eau des puits individuels à Shannon. Cette campagne couvre les 69 résidences de la zone identifiée à risques ainsi que les 279 autres résidences au sud de la rivière Jacques-Cartier et environ 80 résidences de la rive nord.

Cette campagne d’échantillonnage est réalisée en étroite collaboration avec la municipalité de Shannon. La municipalité acquitte les frais de laboratoire, à même les 150 000 $ octroyés par le Ministère, tandis que ce sont les techniciennes et techniciens de la Direction régionale de la Capitale-Nationale du ministère de l’Environnement qui effectuent l’échantillonnage dans les résidences visées.

De manière plus spécifique, les résultats de la campagne d’échantillonnage sont les suivants :

  • Dans la zone à risques, les 38 résidences ayant présenté en janvier des valeurs en TCE inférieures à 5 microgrammes par litre ont toutes été échantillonnées de nouveau au cours de février et mars. Les nouveaux résultats sont tous inférieurs à 5 microgrammes par litre. Des systèmes de traitement ont été immédiatement installés dans les résidences concernées.
  • Soulignons que les 33 résidences où un système de traitement a été installé ont, aussi, été échantillonnées de nouveau. Les 9 résultats obtenus jusqu’à présent indiquent des concentrations inférieures à 2 microgrammes.
  • À l’extérieur de la zone identifiée à risques, 258 résidences sur la rive sud de la rivière Jacques-Cartier ont été échantillonnées jusqu’à maintenant. Les 144 résultats d’analyse disponibles à l’heure actuelle indiquent des concentrations en TCE inférieures à 5 microgrammes.

Tous les résultats d’analyse disponible au 9 mars 2001 figurent au tableau en annexe et les résultats qui suivront seront rendu publics à chaque quinzaine.

Par ailleurs, les documents et études qui sont détenus par le ministère sur la situation de l’eau potable à Shannon sont disponibles et peuvent être consultés dans les bureaux de la Direction régionale de la Capitale-Nationale du ministère de l’Environnement.

Une surveillance étroite

Les campagnes d’échantillonnage suivantes seront effectuées au cours des douze prochains mois :

     
  • Dans le cas des puits où un appareil de traitement est installé ou pourrait éventuellement être installé, 12 puits seront échantillonnés à toutes les deux semaines au cours des six prochains mois. Selon les résultats obtenus, la fréquence d’échantillonnage pourrait par la suite être modifiée.
  • En ce qui concerne les 36 autres puits situés dans la zone identifiée à risques, mais dont l’eau ne requiert pas actuellement de système de traitement, ces puits seront échantillonnés quatre fois par année, soit en mai, août, novembre et février.
  • Il importe également d’assurer un suivi étroit pour les résidences situées à l’extérieur de la zone identifiée à risque. Dans ce cas, un certain nombre de puits représentatifs seront échantillonnés quatre fois par année en mai, août, novembre et février.

« J’accorderai une attention particulière à ce dossier. J’assure les citoyennes et les citoyens de mon écoute. La transparence dans le traitement du dossier et la santé des gens seront toujours au cœur de mes préoccupations », a conclu le ministre Boisclair.

- 30 -
SOURCE :
Sylvia Provost
Attachée de presse
Cabinet du ministre
Tél.: (418) 521-3911
Christian Sasseville
Agent d'information
Direction régionale de la Capitale-Nationale
Tél.: (418) 386-8000, poste 230

    Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017