Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqués de presse

LE MINISTRE BOISCLAIR PREND DES MESURES ÉNERGIQUES POUR SÉCURISER L’ANCIEN LIEU D’ENFOUISSEMENT SANITAIRE DE SAINTE-ANNE-DE-LA-ROCHELLE

Québec, le 17 mai 2001 – Le ministre de l’Environnement, M. André Boisclair, a annoncé aujourd’hui les principales mesures qu’il entend prendre pour sécuriser l’ancien lieu d’enfouissement sanitaire situé à Sainte-Anne-de-la-Rochelle, dans la région de l’Estrie. Des investissements supplémentaires de 260 000 $ seront ainsi immédiatement accordés afin de sécuriser le site.

«Devant l’inaction du propriétaire, il est impératif de prendre une série de mesures d’urgence pour éviter les rejets des eaux contaminées dans l’environnement » a précisé le ministre Boisclair. Depuis l’arrêt des opérations du site, le Ministère a exercé une vigilance quant au suivi des opérations de post-fermeture réalisées en 1994 et 1995 par le propriétaire. Depuis 1996, le Ministère a exercé des recours légaux afin que l’entreprise complète des travaux dont certains à ses propres frais.

L’usure des équipements en place et la détérioration du site amène le Ministère à entrevoir des travaux supplémentaires afin de procéder notamment à la réparation des parois du bassin secondaire, au profilage du couvert végétal et au captage des eaux de lixiviation résurgentes par endroit. L’acquisition d’équipements spécialisés fait également partie des mesures qui seront prises par le Ministère pour traiter les eaux de lixiviation. Le budget de 260 000 $ servira en grande partie à l’achat d’aérateurs, de postes de pompage et d’une unité de désinfection qui permettront le captage et le traitement du lixiviat. Cette somme s’ajoute aux 100 000 $ déjà investis depuis 1997 et aux 100 000 $ consentis en 2001-2002 pour gérer le site.

«Toutes ces mesures visant à sécuriser l’ancien lieu d’enfouissement sanitaire (LES) F. & M. Bessette doivent être réalisées en collaboration avec les gens du milieu. À cet égard, un comité de suivi environnemental sera mis sur pied. J’insiste sur la transparence du processus décisionnel et l’appropriation des solutions par les communautés concernées », a conclu le ministre Boisclair. Le comité sera composé de représentants des citoyens, des municipalités de Sainte-Anne-de-la-Rochelle et de Saint-Joachim-de-Shefford, du consultant chargé des travaux et enfin du ministère de l’Environnement. Par ailleurs, sur le plan juridique, le Ministère poursuit les efforts afin d’évaluer les recours possibles en pareille situation.

- 30 -

SOURCE :
Sylvia Provost
Attachée de presse du
Cabinet du ministre
Tél. : (418) 521-3911
Hélène Beauchesne
Conseillère en communication
Directions régionales Estrie et
Centre-du-Québec
Tél. : (819) 820-3882, poste 223

    Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017