Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqués de presse

D’une durée de trois ans totalisant 450 000 dollars :

Les ministres Jacques Brassard et André Boisclair signent une Entente spécifique de régionalisation liant le gouvernement du Québec, le Conseil régional de concertation et de développement et le Centre de développement durable

Alma, le 22 mai 2001 - Le ministre des Ressources naturelles et ministre responsable de la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean, M. Jacques Brassard, le ministre de l'Environnement, M. André Boisclair, le président du CRCD, M. Claude Munger et le président du Centre du développement durable du Saguenay–Lac-Saint-Jean, M. Raymond Rouleau, ont procédé aujourd'hui à Alma, à la signature d'une Entente spécifique de régionalisation portant sur les indicateurs en développement durable au Saguenay–Lac-Saint-Jean.

Rappelant que la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean travaille depuis 1991 à l'émergence de la Région laboratoire en développement durable (RLDD), le ministre Brassard déclarait : « Comme mes collègues Gilles Baril et Guy Chevrette, qui ont déjà apposé leur signature au document, je suis convaincu que cette entente est un autre beau fleuron à ajouter à l’héritage de la Politique de soutien au développement local et régional, adoptée en 1997, par le gouvernement du Québec. L’objectif de cette politique est clair : associer les collectivités au développement de leur territoire et améliorer les services de l'État. L’occasion est belle ce matin de rappeler que pour l’ensemble du Québec, il y a eu depuis 1997, au-delà de 120 ententes de paraphées, dont 70 sont encore actives. Je suis fier de souligner ce matin, qu’ici au Saguenay-Lac-Saint-Jean, nous en sommes à notre quatorzième entente spécifique, ce qui représente un peu plus de 10% de la totalité des contrats, puisque c’est bien de cela qu’il s’agit, négociés depuis quatre ans. Voilà la preuve que le partenariat gouvernement-milieu donne ses fruits et qu'il génère une concertation et un dynamisme exceptionnels dans tous les secteurs de l'activité économique. » L'entente prévoit une contribution gouvernementale totale de 395 000 $ répartie sur trois ans. Le ministère de l'Environnement injectera 150 000 $, le ministère des Régions, sur recommandation du CRCD, investira 150 000 $, le ministère des Ressources naturelles 50 000 $, le ministère des Transports 30 000 $ et la Société Faune et Parcs du Québec 15 000 $. Pour sa part, le milieu y contribuera pour une somme de 55 000 $ totalisant un montant de 450 000 $. L'objectif poursuivi par cette entente vise le développement d'outils de mesure de la performance de l'action des organisations publiques afin de permettre à la région de se doter d'une vision cohérente et intégrée des efforts de développement.

Le ministre de l'Environnement, M. André Boisclair, indiquait quant à lui : « Ce projet unique vise à doter la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean d’indicateurs afin de mesurer les performances dans le domaine de l’Environnement. Déjà reconnus pour leur implication exemplaire dans leur milieu, la population et tous les partenaires de la région pourront, grâce à leurs efforts conjugués, contribuer à changer notre façon de créer le développement au Québec. Je félicite donc tous les acteurs du développement durable au Saguenay-Lac-Saint-Jean qui ont compris qu’un environnement de qualité passe par l’implication de tout un chacun, pour les générations actuelles et futures. »

Le Centre de développement durable reçoit donc pour mandat :

  • de poursuivre la deuxième phase du projet de Tableau de bord sur l'état de la région, projet initié en 2000 grâce à une assistance financière du CRCD, dans le cadre du programme « Projets structurants à Rayonnement régional » ;
  • d’identifier les connaissances relatives aux indicateurs et les facteurs d'influence qui existent entre :
  • les indicateurs d'impacts issus des organisations régionales ;
  • l'influence des facteurs externes ;
  • le Tableau de bord de la région.
  • de proposer un cadre permettant l'intégration des planifications des différentes organisations régionales, à la planification stratégique régionale.

Il faut noter que ces travaux seront rendus disponibles à l'ensemble des régions du Québec.

Le président du CRCD, M. Claude Munger, s'est également montré très satisfait de la signature de cette 15ème entente. « À n'en pas douter, cette entente nous permettra de positionner la région à l'avant-garde de celles qui croient à l'approche du développement durable. Il s’agit là d’une orientation maintenant incontournable. Tous les partenaires ont raison de se réjouir de la conclusion de cette Entente qui représente un atout important pour la région. Encore une fois, le Saguenay-Lac-Saint-Jean sort enrichi et gagnant d’un autre exercice de concertation entre différents partenaires », de conclure M. Munger.

- 30 -
SOURCE :
Louise B. Accolas
Attachée de presse
Cabinet du ministre Jacques Brassard
(418) 643-7295
Sylvia Provost
Attachée de presse
Cabinet du ministre André Boisclair
(418) 521-3911

POUR INFORMATION :

Serge Chiasson
Agent de développement
CRCD Saguenay-Lac-St-Jean
(418) 547-2102 poste 113
 

    Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017