Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqués de presse

QUÉBEC INVESTIT 1 M$ DANS UN PROGRAMME D’ÉCHANTILLONNAGE DE L’EAU POUR LES PROPRIÉTAIRES DE PUITS INDIVIDUELS ET DE PETITS RÉSEAUX

Québec, le 4 juin 2001 - Le ministre de l’Environnement, M. André Boisclair, annonce qu’un programme d’échantillonnage de l’eau potable sera offert, pour l’été 2001, aux propriétaires de puits individuels ou de petits réseaux alimentant moins de 21 personnes.

Ce programme d’échantillonnage, dans lequel le gouvernement québécois investit 1M $, s’inscrira dans le contexte d’une vaste campagne de sensibilisation et d’information menée par le ministère de l’Environnement, et visera les paramètres les plus susceptibles de présenter des risques à court terme pour la santé, soit les bactéries E. coli et les nitrates.

« Source de vie, l’eau doit demeurer une source de santé et de fierté au Québec. C’est dans cet esprit que le gouvernement contribuera à un programme d’échantillonnage qui incitera les propriétaires de puits individuels et de petits réseaux à prendre soin et à faire régulièrement vérifier la qualité de l’eau potable dont ils ont l’entière responsabilité », souligne le ministre Boisclair.

Dans le contexte de ce programme, sur simple appel d’un propriétaire, le ministère de l’Environnement lui transmettra, à domicile, une trousse d’échantillonnage, un dépliant expliquant les analyses à effectuer par le laboratoire ainsi que les instructions à suivre pour le prélèvement. Pour sa part, grâce à la contribution financière du gouvernement et à la suite de négociations menées auprès de l’Association canadienne des laboratoires d’essais (ACLE), le propriétaire aura à débourser 28,89$ (incluant les taxes), au lieu des 52 $ normalement exigés pour les deux types d’analyses, ainsi que les coûts de transport des échantillons au laboratoire accrédité de son choix.

Dans le cas d’une eau non conforme aux normes de qualité, le laboratoire verra à informer rapidement le propriétaire des résultats obtenus et, s’il y a lieu, des mesures de protection qu’il devra prendre. Le ministère de l’Environnement souhaite que cette information puisse lui être transmise, sur entente signée entre le laboratoire et le propriétaire, afin d’établir un portrait global de la qualité de l’eau potable au Québec.

Rappelons qu’il existe quelque 200 000 puits individuels et petits réseaux de distribution d’eau potable desservant au total près de 700 000 personnes au Québec.

« Tous les propriétaires de puits ou de petits réseaux ont l’obligation de fournir une eau potable de qualité. Ce vaste programme d’échantillonnage qui leur est particulièrement destiné leur permettra d’assumer leurs responsabilités face à la préservation de cette précieuse ressource qu’est l’eau », conclut le ministre Boisclair.

- 30 -

SOURCE :

Sylvia Provost
Attachée de presse
Cabinet du ministre
Tél. : (418) 521-3911
 
INFORMATION :
 
Louise Barrette
Direction des communications
Tél : (418) 521-3823, poste 4163

  Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017