Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqués de presse

LE MINISTRE BOISCLAIR LANCE LE PROGRAMME D’ÉCHANTILLONNAGE DE L’EAU DE PUITS INDIVIDUELS OU DE PETITS RÉSEAUX

Québec, le 5 juillet 2001 – Autour du thème « Une eau de puits à votre santé! », le ministre de l’Environnement, M. André Boisclair, lance le programme d’échantillonnage de l’eau potable qui est offert dans tout le Québec, au cours de l’été 2001, aux propriétaires de puits individuels ou de petits réseaux desservant moins de 21 personnes.

« J’invite tous les propriétaires de puits à se procurer dès maintenant leur trousse d’échantillonnage pour faire analyser l’eau de leur robinet. Je suis persuadé que les Québécois et les Québécoises assumeront leur responsabilité en faisant vérifier la qualité de l’eau qu’ils consomment », souligne le ministre Boisclair.

Cette campagne de sensibilisation, dans laquelle le gouvernement du Québec investit 1 M$, permet aux propriétaires de puits de faire vérifier la qualité de leur eau de consommation à un coût réduit, grâce à la collaboration des laboratoires accrédités participants. Les tests prévus visent à déceler la présence des paramètres les plus susceptibles de présenter des risques à court terme pour la santé, soit la bactérie E. coli et les nitrates-nitrites.

Pour ce faire, le ministère de l’Environnement expédie gratuitement aux personnes qui en font la demande une trousse d’échantillonnage qui comprend deux bouteilles d’analyse stérilisées. Un feuillet inclus dans la trousse explique la procédure à suivre pour effectuer ces prélèvements d’eau.

Il suffit, par la suite, de transmettre ces échantillons à l’un ou l’autre des laboratoires accrédités participants, dont la liste est incluse dans la trousse. Après analyse, le laboratoire contactera immédiatement le propriétaire s’il y a dépassement de la norme établie. Sinon, le laboratoire lui fera parvenir les résultats dans les deux semaines suivant l’analyse. Avec le consentement du propriétaire, le laboratoire pourra aussi transmettre ces données au ministère de l’Environnement afin que celui-ci puisse dresser un portrait global de la qualité de l’eau potable au Québec.

Cette analyse est aux frais du propriétaire, au coût de 28,76 $, incluant les taxes. Il faut aussi prévoir les frais d’expédition pour l’envoi des échantillons. Pour sa part, le Ministère assumera 10 $ pour les frais liés à l’analyse d’échantillons.

Rappelons qu’il existe quelque 200 000 puits individuels et petits réseaux de distribution d’eau potable desservant au total près de 700 000 personnes au Québec.

Pour obtenir cette trousse d’échantillonnage gratuitement d’ici le 31 août 2001, il suffit d’en faire la demande auprès du ministère de l’Environnement, soit par téléphone (appel local de Québec 521-3801, et ailleurs au Québec, 1-866-281-TEST (8378), du lundi au vendredi de 8 h 30 à 20 h, ou par Internet (www.menv.gouv.qc.ca).

« Faire analyser l’eau qui provient de son puits est la seule façon, pour un propriétaire et ses proches, de s’assurer qu’ils boivent une eau de qualité. Il faut prendre l’habitude de faire tester régulièrement son eau, ainsi on pourra la boire en toute confiance. L’eau est une source de santé et de fierté, ayons-la à cœur », rappelle le ministre Boisclair.

Annexes : Fiches techniques sur le portrait général de l’eau potable

 

  • Abitibi-Témiscamingue
  • Bas-Saint-Laurent
  • Capitale-Nationale
  • Chaudières-Appalaches
  • Centre-du-Québec
  • Côte-Nord
  • Estrie
  • Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine
  • Lanaudière
  • Laurentides
  • Laval
  • Mauricie
  • Montérégie
  • Montréal
  • Nord-du-Québec
  • Outaouais
  • Saguenay–Lac-Saint-Jean

- 30 -
SOURCE :
Sylvia Provost
Attachée de presse
Cabinet du ministre
Tél. : (418) 521-3911
Louise Barrette
Direction des communications
Tél. : (418) 521-3823, poste 4163

    Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017