Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqués de presse

QUÉBEC RECOMMANDE LE DRAGAGE D’ENTRETIEN DU QUAI DE RIVIÈRE-DU-LOUP

Québec, le 6 juillet 2001 – Le ministre de l’Environnement, M. André Boisclair, recommande la délivrance d’un certificat d’autorisation en faveur de la Société des traversiers du Québec. Celui-ci a pour but de soustraire à la procédure d’évaluation et d’examen des impacts sur l’environnement le dragage d’entretien du quai de Rivière-du-Loup pour l’année 2001. Cette recommandation est ainsi effectuée conformément à l’article de 31.6 de la Loi sur la qualité de l’environnement.

Une demande d’audience publique était à l’étude. Toutefois, du fait que cette audience publique n’aurait pu se tenir qu’au début du mois de septembre 2001, la réalisation du dragage d’entretien pour l’été 2001 aurait été compromise. Le ministre souhaite ainsi assurer le service régulier et continu de la traverse entre Rivière-du-Loup et Saint-Siméon cet été.

En effet, la non-réalisation du dragage d’entretien cette année pourrait entraîner une augmentation des risques de contact avec le fond marin ou d’échouage des traversiers, ce qui pourrait mettre en danger la vie des passagers et des équipages ou provoquer des déversements pétroliers susceptibles de causer de graves dommages à l’environnement aquatique. Toutefois, la suite du programme décennal de dragage d’entretien demeure soumis à l’application de la procédure d’évaluation et d’examen des impacts sur l’environnement.

La zone d’étude analysée en vertu de la procédure d’évaluation et d’examen des impacts sur l’environnement se situe dans la région de l’estuaire moyen qui est caractérisée par une zone de turbidité importante où les processus de sédimentation sont très actifs. La zone du quai de Rivière-du-Loup subit donc une sédimentation importante qui réduit annuellement, à moins de 5 mètres, les profondeurs d’eau nécessaires pour assurer l’accès sécuritaire du traversier, d’où la nécessité d’effectuer annuellement un dragage d’entretien du quai des traversiers.

La Société des traversiers du Québec s’est engagée à réduire au minimum le dragage requis pour cette année. De plus, elle effectuera un programme de suivi du panache de dispersion lors du dépôt des sédiments en eau libre et un programme de surveillance des mammifères marins dans la zone de dragage et au site de dépôt en eau libre. Les rapports de ces programmes devront être déposés avant le 31 août 2001.

Le décret d’autorisation est disponible sur le site Internet du ministère de l’Environnement (www.menv.gouv.qc.ca).

 

- 30 -

SOURCE :
Sylvia Provost
Attachée de presse
Cabinet du ministre
Tél. : (418) 521-3911
Géraldine Bouchard-Vézina
Conseillère en communication
Tél. (418) 521-3823 poste 4927

    Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017