Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqués de presse

PROGRAMME DE RÉHABILITATION DES TERRAINS CONTAMINÉS EN MILIEU URBAIN (REVI-SOLS) - TROIS NOUVEAUX PROJETS FERONT L’OBJET DE SUBVENTIONS TOTALISANT 1 050 976 $

Montréal, le 17 septembre 2001 - Le ministre de l’Environnement, M. André Boisclair, et le maire de Montréal, M. Pierre Bourque, annoncent l’octroi de subventions totalisant 1 050 976 $ pour décontaminer les terrains nécessaires à la réalisation de trois nouveaux projets de développement. Ces sommes sont attribuées dans le cadre du Programme de réhabilitation de terrains contaminés en milieu urbain (Revi-Sols Phase I) qui permet de rembourser aux promoteurs de projets éligibles jusqu’à 50 % et 70 % du coût de décontamination des terrains, selon la nature des travaux exécutés.

Le programme Revi-Sols permettra la réalisation sur le territoire montréalais de la phase commerciale du projet du Parc Lévis (entre les rues Atwater et De Lévis, au sud de Duvernay), du projet résidentiel Domaine Georges Étienne Cartier (terrain localisé entre les rues Georges-Étienne-Cartier et Sainte-Marguerite, au sud de la rue Saint-Ambroise), et enfin, le projet de développement de la firme Technologies Solaires ICP (au coin des rues Jeanne-Mance et Jean Roby).

Ces trois projets représentent des investissements potentiels de l’ordre de 26 millions $ et la décontamination des terrains nécessitera des déboursés de l’ordre de 2,1 millions $ dont la moitié proviendra du gouvernement du Québec et l’autre moitié des promoteurs privés.

Une entente profitable

Depuis la mise en application de Revi-Sols, on estime que les 64 projets de développement retenus jusqu’à maintenant entraîneront des investissements de 953 millions $ et généreront la création d’environ 5500 emplois.

Le Programme de réhabilitation des terrains contaminés en milieu urbain (Revi-Sols Phase I), adopté en juillet 1998, prévoyait a priori l’octroi de subventions de 30 millions $ sur cinq ans sur le territoire montréalais, pour la restauration des sols contaminés. Un montant additionnel de 6 millions $ a été ajouté pour l’année 2002-2003. Le ministère de l’Environnement subventionne 50 % des coûts, soit 36 millions $, et les promoteurs, dont la Ville de Montréal, contribuent pour un montant équivalent. La subvention peut cependant atteindre 70 % lorsque les sols contaminés font l’objet d’un traitement.

Les promoteurs intéressés à se prévaloir de cette aide financière doivent soumettre leurs projets au Laboratoire de contrôle et de recherche de la Ville de Montréal qui en fait une première analyse et s’assure de leur conformité aux exigences et aux objectifs du programme Revi-Sols. La fin de la période d’inscription courante a été fixée au 26 octobre 2001.

- 30 -

SOURCE :

Sylvia Provost
Attachée de presse
Cabinet du ministre
Tél. : (418) 521-3911

Michaeli Cantero
Attaché de presse
Bureau du maire
Tél. : (514) 872-7592

Yves Valiquette
Direction régionale de Montréal
Tél. : (514) 873-3636, poste 257
 

André Lazure
Ville de Montréal
Service des travaux publics et
de l’environnement
Tél. : (514) 872-5582

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017