Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqués de presse

Avis de modifications

Des modifications ont été apportées au communiqué de presse paru à 15 h 30 sur le projet d’amélioration des infrastructures aéroportuaires de la ville de Rouyn-Noranda. Dans la première version, nous vous indiquions que le projet avait fait l’objet d’une audience publique. En réalité, le projet a  fait l’objet d’une période d’information et de consultations publiques pendant laquelle il n’y a eu aucune demande d’audience publique.


CERTIFICAT D’AUTORISATION POUR LE PROJET D’AMÉLIORATION DES INFRASTRUCTURES AÉROPORTUAIRES DE ROUYN-NORANDA

Québec, le 19 octobre 2001 – Le ministre de l’Environnement, M. André Boisclair, annonce qu’un certificat d’autorisation a été délivré, le 18 octobre dernier, en faveur de la Ville de Rouyn-Noranda pour le projet de prolongement de la piste d’atterrissage de l’aéroport. Ce dernier est ainsi accepté conformément à la Loi sur la qualité de l’environnement. En vertu de la procédure d’évaluation et d’examen des impacts sur l’environnement, ce projet a fait l’objet d’une période d’information et de consultation publiques menées par le Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE), pendant laquelle il n’y a eu aucune demande d’audience publique.

L’amélioration des infrastructures aéroportuaires consiste à prolonger la piste actuelle de 300 mètres pour atteindre une longueur de 2 281 mètres. Les travaux de prolongement viseront principalement à compacter et à asphalter la nouvelle piste. De plus, les feux d’aide à la navigation devront être déplacés de 300 mètres, ce qui nécessitera des travaux de déboisement sur une superficie de 3,5 hectares. Ces travaux seront entièrement réalisés sur des terrains appartenant à la Ville de Rouyn-Noranda. L’examen des documents par le ministère de l’Environnement a permis de conclure que le projet est acceptable sur le plan environnemental.

Le prolongement de la piste d’atterrissage aura pour but de fournir à la Société minière Raglan du Québec (SMRQ) les éléments nécessaires pour opérer de façon sécuritaire son appareil de service, un Boeing-737. Les conditions météorologiques obligeaient en effet la compagnie, pendant 7 mois par année, à limiter le poids de sa réserve de carburant afin de respecter les normes de sécurité au décollage. De ce fait, l’appareil devait se poser à Val-d’Or pour se ravitailler en carburant avant d’atteindre sa destination finale au Nord-du-Québec. L’entreprise songeait à déménager son siège social à Val-d’Or. Ce départ se serait soldé par des répercussions négatives importantes sur l’économie de la région de Rouyn-Noranda en pénalisant l’aéroport, les fournisseurs de services à l’aéroport notamment les entreprises de location de voitures, l’agence de sécurité et les manutentionnaires.

Le décret d'autorisation sur ce projet est disponible sur le site Internet du ministère de l’Environnement (www.menv.gouv.qc.ca)

- 30 -

SOURCE :

Emmanuelle Géhin
Attachée de presse
Cabinet du ministre
Tél. : (418) 521-3911
Géraldine Bouchard-Vézina
Conseillère en communication
Direction des communications
Tél. : (418) 521-3823, poste 4927

    Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017